.
.

Le triomphe de la vérité

.

Semaine du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest 2017: Le Bénin partage son expérience de lutte contre la malnutrition


Les intervenants du panel consacré à l’alimentation en milieu scolaire

Démarrée lundi dernier, l’édition 2017 de la Semaine du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (SSAO) prend fin ce jour, vendredi 8 décembre. Organisé par le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) et placé sous le patronage des Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA, l’événement a dédié ce jeudi 7 décembre, une journée spéciale au pays hôte. Dans ce cadre, le Bénin a partagé avec les autres pays de la région, ses expériences en matière d’alimentation en milieu scolaire et de prise en charge de la malnutrition par les communautés locales.

Les intervenants du panel consacré à l’alimentation en milieu scolaire

Partager avec les pays de la région du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, les actions du Bénin contre la malnutrition. C’est le but de « L’événement spécial Bénin » organisé ce jeudi à travers deux panels. Intitulés : « Alimentation en milieu scolaire : l’expérience des cantines scolaires financées par le gouvernement du Bénin » et « Prévention et prise en charge de la malnutrition par les communautés locales au Bénin », ces panels ont réuni des spécialistes de la nutrition et de l’alimentation, des spécialistes de l’agriculture, des élus locaux, des parents d’élèves, un préfet et le Programme alimentaire mondial (PAM). Au cours de la cérémonie d’ouverture organisée au début de l’événement, Gaston Dossouhoui, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep) et Rufino d’Almeida, le directeur du cabinet du ministre du Plan et du développement et président du comité d’organisation de la SSAO 2017, ont présenté quelques engagements du Gouvernement béninois contre la malnutrition. Gaston Dossouhoui est revenu sur le Programme de l’alimentation en milieu scolaire à travers les cantines scolaires gouvernementales, et le Projet multisectoriel de l’alimentation, de la santé et la nutrition (PMASN) piloté par le Secrétariat permanent du Conseil de l’alimentation et de la nutrition (SP/CAN). « Le Gouvernement du président Talon a décidé de consacrer 27 milliards de francs CFA sur une période de 4 ans aux cantines scolaires….En continuant de donner un repas quotidien aux enfants à mesure qu’ils grandissent, nous les incitons à rester à l’école et nous investissons dans leur avenir », a déclaré le ministre qui a insisté sur « le rôle essentiel » de l’école dans le processus de développement de tout pays. Rufino d’Almeida n’a pas caché sa satisfaction de voir le Bénin montrer à la région du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest et au monde, ses efforts pour la nutrition et l’éducation des enfants et par ricochet pour la production agricole vivrière. Rufino d’Almeida s’est particulièrement réjoui du partage de l’expérience des cantines scolaires, « une initiative présidentielle inédite appréciée par les participants ». Laurent Bossard, le Directeur du Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest a abondé dans le même sens. « C’est exactement ce qu’il faut faire. Les gens envoient leurs enfants à l’école parce qu’ils sont sûrs que leurs enfants vont être correctement nourris. C’est exceptionnel, l’effort qui est consenti maintenant au Bénin sur ce segment de la jeunesse scolarisée», a apprécié Laurent Bossard qui a salué au passage, « une idée à la fois géniale et simple».

Flore NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *