.
.

.

Commémoration des 70 ans d’existence de l’Eglise ECC: Le Révérend ADEOGUN appelle les fidèles à la grande procession de Porto-Novo, demain


Les manifestations officielles du 70ème anniversaire de naissance de l’Eglise du Christianisme céleste (Ecc) démarrent au Bénin par une grande procession à travers la ville de Porto-Novo, ce samedi 20 mai 2017. C’est ce qu’on peut retenir de l’agenda des différentes activités prévues par le comité d’organisation, pour donner à la fête, toute sa solennité. Réunis au Saint siège de l’église chrétienne révélée au Prophète Pasteur Samuel Biléou Joseph Oshoffa, le Président du comité d’organisation, le Vénérable suprême évangéliste Jean SènouKokoyê, entouré des autres membres, a présenté aux hommes des médias, l’histoire de la naissance de l’église à travers la révélation faite à Feu Papa Oshoffa, lors de l’éclipse solaire du 20 mai 1947 et la voix divine « Luli, Luli, Luli » qui lui était parvenue, l’évolution de la l’église, la transition du père fondateur et les difficultés rencontrées dans la coordination mondiale ainsi que les perspectives après les 70 ans. Dans son speech, il a présenté l’église du Christianisme céleste comme étant une dénomination chrétienne d’inspiration divine relevée au prophète Oshoffa, le 29 Septembre 1947 au Bénin en Afrique. Elle a connu un rayonnement sans précédent dans l’histoire de la chrétienté universelle avec plus de 60 millions de fidèles répartis sur environ 40 mille paroisses dans le monde entier. Ils sont plus de trois millions de fidèles sur les 10 millions d’habitants que compte actuellement le Bénin. Le 70ème anniversaire de l’Ecc se veut donc un moment solennel de reconnaissance envers le Seigneur Dieu qui s’est révélé au Prophète pasteur fondateur pour faire de l’église, la dernière barque pour le salut des hommes avec un enseignement essentiellement basé sur les Saintes Ecritures, a fait savoir le président du comité d’organisation. Il a ensuite retracé la longue traversée missionnaire de l’église en 70 ans, s’est répandue à travers le monde sans occulter les difficultés notamment, la guerre de leadership entre le Saint Siège de l’église au Bénin et l’hégémonie du Nigéria dirigée par le dignitaire Alexandre Abiodoun Bada.

Sous le signe de la renaissance spirituelle et de la réunification de l’église

70 ans d’existence et l’église révélée à Papa Oshoffa fait face à l’épreuve de sa réunification. Ses dirigeants en sont conscients, aux dires du Vénérable suprême évangéliste Jean SènouKokoyè. « La question que tous les fidèles de l’église du christianisme céleste se posent aujourd’hui est, quel héritage allons-nous laisser à la génération montante afin qu’elle pratique la foi dans un environnement apaisé, dans la connaissance des saintes écritures et dans le respect strict des préceptes et prescriptions de l’Eglise ? », a laissé entendre le président Kokoyè. Il a rassuré que le comité directeur Saint siège, très préoccupé par l’héritage à laisser aux générations, a entrepris depuis le dernier synode, des actions d’envergure et des réformes pour lancer le processus d’unification de l’église. Pour ce 70ème anniversaire placé sous le signe de la renaissance spirituelle, il est prévu des activités exclusives au Bénin et d’autres activités qui se dérouleront simultanément au Saint siège et dans toutes les diocèses de l’église. Ces manifestations commémoratives seront donc lancées par le message de l’actuel chef mondial de l’église, le Révérend Pasteur Benoît Bennet AkandéAdéogun, ce vendredi 19 mai 2017, à la communauté chrétienne céleste du Bénin et du monde entier. Elles seront clôturées par un grand culte d’action de grâce, le vendredi 29 septembre 2017 à partir de 15heures au Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo.

Germin DJIMIDO

 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook1Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *