.
.

.

Grogne au Chud Borgou-Alibori: Les travailleurs réclament de meilleures conditions de travail


??????

Les agents permanents et contractuels du Centre hospitalier universitaire départemental du Borgou-Alibori (Chud Borgou-Alibori) ont manifesté, ce lundi 15 mai, leur mécontentement au sujet de leurs conditions de vie et de travail. C’était à travers un sit-in  observé dans l’enceinte de l’hôpital.

Les agents du Chud Borgou-Alibori ne sont pas contents de leurs conditions de vie et de travail. Réunis au sein du Syndicat des travailleurs contractuels du centre hospitalier départemental du Borgou (Syntrac-CHD-Borgou) et du Syndicat des travailleurs du centre  hospitalier départemenatl du Borgou (Syntra-CHD-Borgou), ils ont tenu à le faire savoir, ce lundi. Par la voix de leur porte-parole, Ibrahim Nondichao, ils ont listé une série d’exigences allant de l’approvisionnement sans délai de la pharmacie en produits pharmaceutiques et en quantité suffisante, à l’approvisionnement sans délai du magasin de l’appareillage du SKAO pour donner satisfaction aux patients qui ont déjà versé des centaines de mille pour la confection de leur prothèse. Sujets à des conditions de travail difficiles, ils ont aussi réclamé à leurs autorités, la dotation à temps du laboratoire en réactifs divers et en quantité suffisante, le paiement des créances de l’Etat vis-à-vis du centre, ainsi que le recours diligent au forage de puits à grands diamètres pour assurer l’autonomie du centre en eau potable. L’achat au besoin de nouveaux matériels médicaux, l’affectation au centre de personnels qualifiés, ainsi que la dotation du centre d’un groupe électrogène figurent aussi au nombre des exigences des travailleurs en colère. Remise au directeur du Chud Borgou-Alibori, Dr Emile Mensah, la motion, a rassuré ce dernier, sera transmise à qui de droit.

Flore S. NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *