.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visage de la CCIB en 2014: Les réalisations de Jean-Baptiste Satchivi à la loupe


La Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) renait de ses cendres. Après plusieurs années de léthargie, l’institution consulaire se relance grâce à la détermination de la nouvelle équipe dirigeante. Installée le 25 janvier 2014, le bureau conduit par Jean-Baptiste Satchivi a su apporter un rayonnement à la maison des opérateurs économiques. Ces actions dans les différents domaines en disent long. En réalité, dans le domaine du renforcement du dialogue public-privé, l’équipe de Jean-Baptiste Satchivi a réussi l’organisation des états généraux du secteur privé les 16,17 et 18 décembre 2014, la participation de la CCIB et des opérateurs économiques à la table ronde de Paris de juin 2014 et l’examen du statut juridique actuel du partenariat public-privé. Un pas de géant qui a été applaudi par tous. Conscient du rôle important de la ressource humaine dans le fonctionnement d’une entreprise et de surcroit d’une institution, il a essayé de valoriser les ressources humaines de la CCIB. Aussi, est-il parvenu à augmenter le salaire de base du personnel à proportion de 60%, avec la mise en œuvre de la gestion de la carrière du personnel suivie de la rénovation du parc automobile. Là, la procédure a été lancée et la réception des véhicules et motos en cours. Dans ce cadre, il a été engagé la conception d’un programme de formation continue pour le personnel et le suivi des dossiers de contentieux à la CCIB, à savoir, entre autres, Bengaz et Summit Communication…etc.

Vers la consolidation du patrimoine de la CCIB

A ce niveau sensible dans l’essor de l’institution consulaire, la nouvelle équipe a mis en œuvre une politique d’acquisition de véhicules et de motos de fonction au profit du cabinet et du secrétaire général. A cet effet, des efforts sont faits pour l’identification, le recensement et la recherche des titres de propriété des biens meubles et immeubles de la CCIB à Cotonou et dans les autres régions économiques. Dès lors, un groupe électrogène a été acquis au profit du siège sis à Cotonou, sans oublier le lancement des travaux de réhabilitation du siège de l’institution consulaire et des régions économiques. Sur le plan de l’amélioration de la gestion financière, le président Satchivi a lancé des avis à manifestation d’intérêt pour la réalisation des audits comptable et financier de la CCIB, du fonds TRIE et du GUFE avant sa séparation avec la CCIB. Un lobbying a été également initié pour la mobilisation de la 1ère cotisation et l’inscription des opérateurs économiques au fichier de la CCIB, avec la mise en place d’un comité pour aider le lobbying dans la mobilisation des centimes additionnels et élaboration des thèmes de références. De commun accord avec ses collaborateurs, il a lancé des avis à manifestation d’intérêt pour la sélection de fournisseurs pour le gardiennage, l’entretien et la sécurité. A cela, vient s’ajouter sa détermination à améliorer les recettes de la CCIB à travers les exigences faites aux entreprises de transit qui utilisent les dispositions d’exonération pour faire passer les marchandises non exonérées.

Pour l’amélioration des offres de services pour les entreprises
Parlant de l’amélioration des offres de services pour les entreprises, il a été réalisé au cours de l’année écoulée, la plate-forme de propositions fiscales pour la loi de finances exercice 2015 et sa diffusion sur toute l’étendue du territoire national. C’est dans cette même ligne de conduite que le bureau a participé à plusieurs foires et salons sur le plan aussi bien national qu’international. Il s’agit, entre autres, de la 3ème édition de la foire régionale de l’intégration africaine au Sénégal, de la 2ème édition du salon des PME, etc. Des stratégies ont été mises en place pour réussir le renforcement de la présence des opérateurs économiques béninois au Nigéria. Tout cela chapeauté par l’élaboration d’un plan de formation pour les entreprises et les organisations professionnelles et l’organisation de la 16ème édition de la formation gratuite, clôturée le 19 décembre 2014. En outre, la 1ère phase du projet de recensement pour l’incitation à la formalisation des micros entreprises a démarré avec la visite de travail du bureau exécutif avec les acteurs des marchés à Dantokpa et le lancement de la phase pilote du régime de l’entreprenant. Par ailleurs, des opérateurs économiques des régions économiques d’Abomey-Calavi, de Porto-Novo, de Lokossa, d’Abomey, de Natitingou et de Parakou ont été sensibilisés à la formalisation suivie d’une prise de contact avec les autorités des différentes régions économiques dans le cadre de la mise en œuvre des activités des régions économiques. Au sujet de la performance organisationnelle, l’équipe de Satchivi peut se réjouir d’avoir réalisé des audits institutionnels et organisationnels et du système d’information avec la mise en place d’un nouvel organigramme en cours d’adoption. Pour mieux accompagner le personnel, le bureau a œuvré au renforcement de la connexion internet par la mise en place des points d’accès WIFI. Déjà, Jean-Baptiste Satchivi s’active avec d’autres stratégies pour de meilleurs résultats.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *