.
.

.

Présentation de vœux au FNDAJSL: El Farouk Soumanou et ses collaborateurs prennent langue pour de nouveaux défis


Le Dg El Farouk SoumanouLe personnel du Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, des sports et des loisirs (FNDAJSL) et son directeur général, El Farouk Soumanou se sont échangé les vœux, hier mardi à Sikè Kodji, pour le compte de la nouvelle année.

Se présenter les vœux en ce début d’année. Tel est l’objectif visé par le personnel du FNDAJSL et son premier responsable, El Farouk Soumanou, qui ont organisé à cet effet, au siège de l’institution une cérémonie fort simple, mais très significative qui a connu la présence des autorités du Ministère de la Jeunesse, des sports et des loisirs, des directeurs centraux, des structures sous-tutelle du Ministère des Sports et du président du Comité national olympique et sportif béninois (CNOSB). Et pour commencer, c’est Carlos Tanifeani, chef division ressources humaines, qui a, au nom de ses collègues, adressé ses « vœux de bonne et heureuse année et de robuste santé » à leur directeur et aux membres de sa famille. « Vous ne saurez croire avec quel plaisir je reçois vos vœux de nouvel an autour de ce beau banquet », a-t-il affirmé avant de revenir sur quelques grandes réalisations qui ont marqué l’année écoulée, à savoir, le recrutement de trois agents et le renouvellement de contrat pour deux agents, le renforcement des capacités du personnel par l’exécution d’actions de formation adaptées, l’autorisation de stage pour trois cadres du FNDASJL et le changement de siège, pour ne citer que celles-là. Il a aussi précisé que « 2015 est une année charnière qui doit être marquée par la poursuite des reformes démarrées en 2014 ».

Les dix commandements d’El Farouk

Saluant l’assiduité et la complémentarité dont a fait montre chaque membre de son équipe pour le travail abattu, le DG a reconnu le caractère énorme des défis qui les attendent pour 2015. Il a alors conseillé ses collaborateurs, surtout les nouveaux, sur la conduite à tenir pour mieux répondre aux exigences du travail. « Ne mentez pas, donnez plus que je n’attends de vous, fuyez les dettes, ne soyez pas malhonnêtes, occupez-vous de vos affaires et vous aurez une affaire qui vous occupera, ne faites rien contre votre conscience, faites tout sans que cela n’influence négativement votre travail, dites-moi ce que je devrais entendre et ne critiquez pas si je critique », a-t-il conseillé persuadé d’avoir été compris.

La vision de Julien Minavoa saluée

Lors de son allocution, le directeur général du FNDAJSL a reconnu les mérites du président du Comité national olympique et sportif béninois (CNOSB). Pour El Hadj El Farouk Soumanou, Julien Minavoa est un homme de vision et d’engagement. C’est pourquoi, il salue le travail qu’il ne cesse de faire pour le rayonnement du sport au Bénin. « … Il ne peut avoir développement du sport sans la bénédiction du Comité National Olympique Sportif du Bénin. Je salue donc la présence de son président, Julien Minavoa, un homme humble, disponible avec une vision claire de ce que doit être le sport pour une nation », a déclaré El Farouk Soumanou qui a affirmé aussi avoir espoir qu’avec l’appui de cette institution, sa structure fera beaucoup de bonnes choses.

Anselme HOUENOUKPO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *