.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration d’un technicien supérieur du Cos-Lépi sur le Fichier électoral national: « Une clé Usb ne peut jamais contenir la Lépi »


« Cela m’étonne et me fait rire souvent lorsqu’on rapporte que la Lépi du Bénin est sur une clé Usb », s’est indigné en début de semaine,  Jules Houantonon,  technicien supérieur en information et réseaux, en service au Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi (Cos-Lépi). C’était à l’occasion d’une visite dans les différents ateliers ouverts pour la correction de la Lépi. De façon plus précise, il  indique, qu’actuellement, les équipements informatiques constituant le serveur central de la Lépi, permettent de stocker des bases de données d’une capacité de 40 terras, alors qu’un seul terra équivaut à 1000 gigas octets. Peut-on disposer aujourd’hui en dépit des performances en technologies nouvelles, d’une clé Usb d’une capacité de 40 OOO gigas octets ? Quasiment impossible à l’heure actuelle, selon ce technicien qui pense qu’il est temps de mettre fin à de telles polémiques pour penser aux choses plus sérieuses. Le serveur central de la Lépi est installé  dans les locaux du Centre national de traitement et fait l’objet d’un soin particulier et d’une haute sécurité. « C’est la chambre la plus sécrète et la plus sensible de toutes nos installations et nous autorisons très peu de monde à y avoir accès », a affirmé le président du Cos-Lépi, Sacca Lafia lors de cette visite dont les bénéficiaires étaient quelques journalistes de la presse écrite et l’ancien ministre Alain Adihou, premier à gérer le dossier Lépi au Bénin.  Ce serveur permet de fédérer toutes les bases de données qui sont utilisées lors des différentes opérations, de  la saisie aujourd’hui remplacée par la lecture optique, l’enregistrement biométrique jusqu’au dédoublonnage.
Les capacités de ce serveur, selon le technicien, peuvent contenir des livres d’une grande bibliothèque ou encore toutes les données des Béninois sur plusieurs générations. Sur les 40 terras, l’espace déjà occupé à ce jour par les données existantes ne dépasse pas 6 terras. « La Lépi existe bel et bien au Bénin, et a déjà servi trois fois, à savoir aux  élections présidentielles, aux élections législatives ainsi qu’à la dernière opération de  l’audit participatif », a confirmé une nouvelle fois Sacca Lafia qui a réitéré son engagement et celui de tous les autres membres et divers agents du Cos-Lépi à livrer effectivement la version corrigée en novembre prochain, comme ils l’ont promis aux Béninois.

Christian Tchanou

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *