.
.

Le triomphe de la vérité

.

Géant concert de remerciement du « Hagbè national »: Sagbohan signe son retour sur la scène musicale


sagbohan danialou22 netExploit d’énergie inattendu. Sagbohan Danialou a triomphé tout simplement de la douleur que lui a causé en décembre dernier, le décès de son fils, Djibril Sagbohan. Et c’est à travers le géant concert particulièrement effervescent qu’il a animé dans la soirée du vendredi dernier à son centre de formation dénommé, Togbin Hagbè-Houta situé dans la commune d’Abomey-Calavi

« Le passé est passé, la vie continue… Ce n’est pas un concertoù nous allonsessuyer encore des larmes. Il s’agit de faire oublier le passé pour regarder l’avenir », avait promis deux jours avant son retour sur scène, SagbohanDanialou. Et il a tenu parole. Son géant concert de remerciement s’est effectivement tenu. C’était le vendredi 02 mai dernier dans la soirée. La surprise dece concert, c’est bien la débordante énergie que l’homme-orchestre a déployée tout au long de la soirée. Le public s’y attendait peu. Face à une foule impressionnante de spectateurs avides de découvrir le nouveau Sagbohan douloureusement endeuillé, l’artiste, accompagné de son homologue togolais, King Mensah, fait son entrée triomphale sur la scène. Sans attendre, la foule surexcitée se met à les applaudir sans cesse. L’adrénaline a surtout monté quand il s’est saisi de son micro pour entonner sa fameuse chanson, « A mon noudéhoundou » (Vis ta comme tu le peux). Une chanson dans laquelle il lance comme un défi à ceux qui veulent le voir dans le cachot du désespoir, « qu’il tiendra toujours bon ». En chœur, les spectateurs bien informés de la philosophie de cette chanson accompagnent l’artiste avec joie. Mais, ce n’est pas encore le clou de la soirée.

Et vient l’apothéose !

Après environ une heure de fidélité témoignée à son micro baladeur,Sagbohan Danialou se déchaine davantage. Il s’installe à la batterie, se saisit de deux petits bâtons, puis se met à faire résonner avec dextérité,tous les instruments musicaux installés devant lui,revisite les meilleures chansons de son riche répertoire. Puis la foule est davantage excitée. Sous l’effet des produits Sobebra qui coulaient aussi à flot, la plage de Togbin devient alors plus effervescente. L’homme-orchestre aussi,particulièrement inspiré et débordant d’énergie,enflamme davantage la foule avec des chansons et des rythmes qu’elle maîtrise bien. Toute chose qui démontre à raison que Sagbohan Danialou est définitivement de retour sur la scène musicale.

Des artistes et des autorités unis derrière Sagbohan Danialou

L’autre leçon qu’on peut tirer de ce géant concert de Sagbohan Danialou, c’est bien l’union sacrée faite autour de lui. Ensemble avec lui, des icônes de la musique, comme Stan Tohon, King Mensah et les talents artistiques de la nouvelle génération comme Zeynab, DibiDobo, Les Frères Guèdèhounguè et consorts ont chanté avec l’homme-orchestre. Mieux, les autorités tant gouvernementales que municipales ainsi que militaires et policières ont aussi fait le déplacement pour témoigner leur soutien à Sagbohan Danialou. Une façon de l’encourager à réellement oublier la douleur du passé pour regarder l’avenir comme lui-même l’a indiqué.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *