.
.

Le triomphe de la vérité

.

Invité ‘’Sous l’arbre à palabres’’: Michel Adjaka juge Gbèdo très difficile et très compliqué


Michel Adjaka

Michel Adjaka

Michel Adjaka, le président de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab) était dans les locaux du journal ‘’L’Evénement Précis’’ ce mardi. 65e invité de la rubrique atypique ‘’Sous l’arbre à palabres’’, Michel Adjaka, considéré par plus d’un Béninois comme le tombeur de Me Marie-Elise Gbèdo, l’ex-ministre de la Justice, a abordé avec les journalistes tous les grands sujets liés à la Justice béninoise. Report des états-généraux de la Justice, corruption supposée dans le corps des magistrats, affectations, etc.  Egalement connu pour avoir mené une bataille épique avec Me Marie-Elise Gbèdo, l’ex-Garde des Sceaux, bataille abondamment relayée par les médias, Michel Adjaka n’a pas échappé à l’intérêt des journalistes pour cet épisode dont se sont délectés les journaux. « Il faut comprendre qu’il est très difficile et très compliqué de travailler avec le personnage », a déploré le président de l’Unamab, parlant  de celle  qui a traité les magistrats béninois de « corrompus ». Bien que tenant à faire la part des choses et à rappeler que le bras de fer les ayant opposés n’était pas personnalisé mais focalisé sur des principes, Michel Adjaka n’a pas caché sa « joie » de voir l’avocate déchargée de la Justice où elle était « imperturbable », pour le Commerce. Se souvenant comme d’hier de l’ex-ministre et de ses méthodes de travail, il a évoqué les difficultés qui ont été les siennes à évoluer aux côtés d’un « personnage » difficile à cerner et qui, ayant fait l’option de lutter contre la corruption s’est retrouvée « dans des dossiers pas très propres », à l’instar du dossier de passation de marché public de toges de magistrats et de greffiers. Reconnaissant que c’est ce dossier qui a conduit au départ de Marie-Elise Gbèdo du ministère de la Justice, il s’est félicité de ce que le chef de l’Etat ait compris « que l’apôtre de la lutte contre la corruption a commis un péché » et qu’il l’a débarquée du ministère de la Justice.

Flore NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Invité ‘’Sous l’arbre à palabres’’: Michel Adjaka juge Gbèdo très difficile et très compliqué

  1. Eric Dasilva

    Pour ma part, je me suis toujours interrogé sur la qualité de juriste de cette « avocate »!!!!
    un français approximatif, une élégance éthiquement contestable, un comportement déontologiquement inquiétant etc… Rien ne démontre qu’elle est issue d’une faculté française contrairement à Réckia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *