.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bilan de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale


L’honorable Eric Houndété, champion du contrôle de l’action gouvernementale

34 questions écrites du 09 novembre 2012 au 21 mars 2013, 08 questions d’actualité du 17 janvier au 29 mars 2013 et 01 question orale du 22 octobre 2012 au 25 mars 2013. Ainsi, se présente la performance réalisée par l’honorable Eric Houndété au cours de la première session ordinaire 2013 de l’Assemblée nationale. C’est ce qui ressort du rapport d’activités présenté hier par le président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago au terme de ses six derniers mois de gestion du parlement. Pour les observateurs de la vie parlementaire, ces chiffres témoignent d’une remarquable et exemplaire contribution du député de l’Union fait la Nation (UN) à l’animation de l’hémicycle. Ainsi, pour ces derniers, en s’illustrant par le nombre impressionnant de questions orales, questions écrites et questions d’actualité, l’honorable Eric Houndété donne un contenu à la mission de contrôle de l’action gouvernementale dévolue par la Constitution à l’Assemblée nationale et montre le chemin à suivre à ses quatre vingt deux (82) autres collègues.

Assiduité exemplaire de Rosine Soglo, Bruno Amoussou aux abonnés absents

Au terme de la première session ordinaire 2013, c’est la doyenne d’âge, Rosine Soglo qui décroche le titre de député le plus assidu. Avec vingt (20) présences au cours des vingt séances du parlement, elle réussit à se hisser en tête de peloton malgré des contraintes liées à son grand âge et à sa santé. A contrario, l’honorable Bruno Ange Marie Amoussou occupe la dernière place dans ce classement avec une seule présence sur les bancs de l’Assemblée nationale durant la session ordinaire.

Bruno Amoussou, le plus absentéiste des députés béninois

Donatien GBAGUIDI

La liste intégrale des députés absentéistes aux séances plénières est publiée par le Président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago. Elle concerne la période allant du 1er octobre  2012 au 31 mars 2013. Au rang de ces parlementaires, l’honorable Bruno Amoussou a battu le record des absences. Sur 20 séances plénières, il ne s’est signalé selon la liste publiée qu’une seule fois. Aucun motif de justification n’est d’ailleurs signalé à son propos. Ceci lui impose la nécessité de se décharger pour céder sa place à son suppléant qui ferait inévitablement  mieux que lui. Mais, il n’est pas le seul dans le cas. Derrière lui, viennent 20 autres parlementaires dont  les députés ADANTINNON Joachim et  AHINNOU Hounsouvi C. Thomas qui totalisent respectivement  sept (07) et neuf (09) sur 20 présences aux séances plénières tenues dans la période pour des raisons de santé. Dans le lot des parlementaires ayant suivi régulièrement les 20 séances plénières couvrant la période, figure en bonne place l’honorable Rosine Vieyra Soglo. En dépit de son âge avancé, elle donne donc la preuve de son engagement à assurer le mandat que les Béninois lui ont accordé. Comme elle d’ailleurs, plusieurs autres parlementaires ont suivi avec assiduité, les 20 séances plénières concernées. Lire donc l’intégralité de la liste en question.

Wandji A

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *