.
.

Le triomphe de la vérité

.

SBEE: Le Bénin vit officiellement une situation de délestage


Les atermoiements constatés dans la fourniture du courant électrique durent depuis quelques mois déjà. Invité sur l’émission Débats actuels de Golfe fm, le directeur général adjoint de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), Camille Kpogbémabou, a donné sa lecture de la situation.

« La plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a. Avant, nous avions connu des situations de délestage qui duraient huit heures. Mais maintenant, ça dure une heure ou deux ». C’est en ces termes plus qu’explicites que le Directeur général adjoint de la Société béninoise d’énergie électrique, Camille Kpogbémabou, a rendu officielle la situation de délestage qui prévaut au Bénin. Sous prétexte que les pays desservant le Bénin en énergie électrique connaissent une situation qui n’est pas reluisante en matière de fourniture d’énergie électrique, les ménages béninois doivent patienter le temps que certaines sources d’approvisionnement ou de production d’électricité soient rendues disponibles. La centrale électrique de Maria-Gléta, le barrage hydro électrique d’Adjarala et un probable bateau qui serait, aux dires de Camille Kpogbémabou, bientôt positionné sur les côtes béninoises sont citées. Mais aucune de ces hypothèses ne serait gagnée d’avance. Les turbines de la centrale électrique de Maria-Gléta ne fonctionnent qu’au gaz ou au fuel. Le fuel revenant trop cher, seul le gaz peut être utilisé pour les alimenter. De même, à la question de connaitre la provenance de ce bateau, Camille Kpogbémabou, a eu pour toute réponse : « on s’en fout de leurs sources ». C’est dire que la Société béninoise d’énergie électrique ne sait plus trop dans quel sens aller. Les populations béninoises sont donc parties pour revivre les mésaventures issues du délestage de 1998.

Nafiou OGOUCHOLA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *