.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement de la campagne « Save African Women and Children » de l’Ong « La Roue de l’Espoir »:Une semaine pour sauver les enfants emprisonnés


L’Organisation non gouvernementale « La Roue de l’Espoir » a lancé hier mardi sa toute première activité baptisée « Save African Women and Children » qui signifie littéralement « Sauver les femmes et les enfants africains ». C’était à l’occasion d’une conférence de presse tenue à l’Hôtel du Port de Cotonou que les responsables de cette nouvelle structure engagée dans la lutte pour la protection, la promotion et la sauvegarde des droits des enfants en difficulté ont dévoilé leur toute première activité.

 Selon les propos du Responsable chargé des programmes et des projets de l’Ong, Achille Ahowesso, « La Roue de l’Espoir » est née dans le souci de corriger la crise des valeurs qui a actuellement cours dans la société béninoise. Une crise, selon ses dires, causée par le chevauchement entre la modernité et la tradition, lequel relègue désormais les problèmes liés aux enfants reconnus comme la richesse de toute famille africaine au second rang.

Et c’est justement pour œuvrer à améliorer la situation difficile de ces enfants que l’Ong, à travers cette campagne lancé hier, veut voler au secours des enfants emprisonnés. Selon les explications du Responsable chargé à la communication de la « Roue de l’espoir », Ibidoun Yaï Aurélien, dès vendredi prochain, une visite sera effectuée par les membres de l’Ong aux enfants de la prison civile de Porto-Novo. Le but, selon ses dires, c’est de voler au secours de ces enfants qui croupissent dans ce lieu infernal.

« Nous allons, au cours de cette visite, donner à manger à ces enfants pour soulager un temps soit peu leurs peines. S’il le faut, dans la mesure de nos possibilités, nous allons payer la caution de ceux qui continuent de croupir en prison contre une petite somme qu’on leur a demandé afin qu’ils recouvrent leur liberté », a laissé entendre Aurélien Yaï Ibidoun. Mais ce n’est pas tout. Toujours dans le souci d’attirer l’attention des Béninois sur les conditions de vie de l’enfance malheureuse et celles des femmes, une caravane est programmée dans la ville de Cotonou.

Le Stade de l’Amitié de Kouhounou est pris comme le point de convergence de tous les participants à cette caravane pour laquelle, selon le Président de l’Ong, Lucien Fanou Sagbo, toutes les dispositions tant administratives que sécuritaires sont d’ores et déjà prises afin que tout se déroule dans les règles de l’art.

 Un combat auquel adhère totalement la vedette béninoise, Sessimè faite, d’ailleurs, ambassadrice de l’Ong et qui a promis lors de la conférence de presse, mettre à contribution son image et sa mélodie pour atteindre le plus grand nombre de gens dans cette campagne de sensibilisation.

Donatien GBAGUIDI

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Lancement de la campagne « Save African Women and Children » de l’Ong « La Roue de l’Espoir »:Une semaine pour sauver les enfants emprisonnés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *