.
.

Le triomphe de la vérité

.

Décrispation de l’atmosphère politique après la visite du pape Benoît XVI:Yayi reçoit l’opposition, la réconciliation recommandée par le Pape engagée


Le Pdt/UN, Amoussou Bruno serrant la main au Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi lors de la messe papale au Stade de l’Amitié

La visite du pape au Bénin du 18 au 20 novembre dernier porte déjà ses fruits. En effet, au lendemain du départ du souverain pontife du Bénin et de la publication de la lettre ouverte de l’opposition au pape, Boni Yayi a reçu dans la soirée d’hier, mardi 22 novembre, une délégation de l’Union fait la Nation (UN).

 Conduite par son président, Ange-Marie Bruno Amoussou et composée du coordonnateur général, Antoine Kolawolé Idji, Théophile Montcho et Augustin Ahouanvoebla, Eric Houndoté et Léon Basile Ahossi cette délégation a échangé avec le Chef de l’Etat, selon certaines indiscretions, au sujet de l’actualité et des perspectives de reconciliation entre les acteurs politiques du Bénin. Pour nombre d’observateurs, cette rencontre sollicitée par Boni Yayi et longtemps attendue par l’opinion publique, témoigne de sa volonté de traduire dans les faits l’appel du pape Benoît XVI à la paix, la justice et surtout la réconciliation.

Ainsi, après les mois de vives tensions entre le Chef de l’Etat et ses adversaires renforcées par des élections controversées, Boni Yayi a voulu mettre à profit le passage du chef de l’église catholique romaine pour renouer le dialogue avec ses adversaires notamment l’Union fait la Nation dont l’absence aux différentes cérémonies organisées durant le séjour papal ont édifié du clivage qui existe entre les différentes parties.

Somme toute, cette rencontre apparaît comme une main tendue du Chef de l’Etat à ses opposants pour amorcer la réconcialition et œuvrer en synergie pour bâtir une nation de paix et de justice au service de l’épanouissement de ses fils et filles.

Wandji A

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Décrispation de l’atmosphère politique après la visite du pape Benoît XVI:Yayi reçoit l’opposition, la réconciliation recommandée par le Pape engagée

  1. YASSO

    Il y a une chose que je ne comprends pas. Est-ce qu’il nous faut un pays sans opposition? Qu’elle dialogue recherche t-on? S’ils tiennent tellement au puvoir, autant le conquérir conséquemment et cesser de nous distraire. Il nous faut une opposition crédible, pas un rassemblement ki force la main au pouvoir. Prenez vos responsabilités et remplissez les conditions d’une opposition formelle et non mendiante. Vous entretenez vos échecs électoraux parce que vous ne savez pas ce que vous voulez, ce que votre base attend de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *