.
.

Le triomphe de la vérité

.

12ème congrès ordinaire des travailleurs des impôts:Yves Gnélé rempile à la tête du secrétariat général


Le Secrétaire général du Syntrib, Yves Gnélé

Les 2/3 des congressistes de la Direction des impôts du Bénin ont réaffirmé leur soutien au secrétaire général, Yves Gnélé. Cette confiance qui l’amène à demeurer à la tête de ce Syndicat national des travailleurs des impôts du Bénin (Syntrib) a été rendue publique à l’occasion du 12ème congrès ordinaire. Organisé l’hôtel Terra Nostra de Ouidah vendredi 29 juillet 2011, ce congrès a réuni 132 congressistes soit 125 présents et 07 procurations sur 189 attendus.

Au terme des assises, 17 membres ont été élus pour siéger dans le bureau directeur. Dans son mot de bienvenu à l’ouverture des assises, il a présenté un bilan sommaire avant celui prévu pour être développé lors de la rencontre. En intervenant en qualité de secrétaire général sortant du Syntrib à cette occasion qui a connu la présence des travailleurs venus des quatre coins du Bénin, Yves Gnélé a exprimé sa satisfaction de voir aussi nombreux les travailleurs manifester de leur détermination à réussir le congrès. « C’est un jour de réconfort, pour la continuité de la mission que vous m’aviez confiée » a-t-il salué.

Pour lui, un syndicat n’est fort que lorsqu’il a une ligne syndicale bien forte. A cet effet, il a souhaité une nouvelle mobilisation des travailleurs autour des intérêts communs. Pour son collègue du Syntracef, Ibrahim Malèhossou, la forte mobilisation explique le non exprimé par les travailleurs à l’ingérence de l’administration dans les problèmes des travailleurs.

 En effet, en son absence à ce grand événement qui participe au bon fonctionnement de la direction, la Directrice Générale des Impôts et des Domaines, a adressé une lettre aux congressistes. A travers la lettre n°658/MEF/DC/SGM/DGID du 28 juillet 2011 elle a appelé le Secrétaire Général sortant du Syntrib à son sens aigu de responsabilité en matière syndicale en vue de la tenue dudit congrès dans un esprit consensuel et un climat apaisé.

 Les différentes raisons évoquées dans la lettre n’ont pas été de l’avis de l’assemblée générale. C’est dans cette tension que le Secrétaire général de la Fesyntra-finances, Laurent Mètongnon a contesté l’acte de la directrice. Il ne trouve pas fondées les différentes raisons qui expliquent l’absence de la première responsable à la cérémonie d’ouverture des échanges.

 Contrairement à la directrice générale des impôts, la ministre de tutelle a dépêché son conseiller technique aux affaires fiscales qui a exprimé la fierté de la ministre de voir ce congrès se tenir à bonne date conformément aux textes. A cet effet, Maxime Guédou a recommandé à ses collègues, la fraternité et la courtoisie afin de mieux accompagner les finances publiques. Une motion de protestation est venue « condamnée » l’acte de la directrice.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page