.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance à l’Université d’Abomey-Calavi: Carlos Hounga décroche son Master en sciences agronomiques


Après des années de formation à la Faculté des Sciences Agronomiques (FSA) de l’Uac, Carlos Quartus Hounga a décroché le lundi 03 mai 2021 son master avec brio en spécialité « Sécurité alimentaire, nutritionnelle et genre ». C’est à la faveur d’une soutenance publique déroulée à la salle A2 de ladite faculté que le jury après présentation par l’impétrant des fruits de ses travaux de recherches, a décerné ce grade de master.

Carlos Quartus Hounga fait partie désormais du cercle des étudiants-chercheurs de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Uac. Il a décroché son grade de master ce lundi 03 mai en mention très bien et avec félicitations des membres du jury. Ce grade lui a été décerné après avoir défendu pendant plusieurs heures d’horloge, les fruits de ses travaux de recherches sur le thème « Amélioration de l’offre de beignet de niebé à travers la réduction de la pénibilité du decorticage ». Le jury composé de quatre membres dont le professeur Viera Dalodé Génerose présidente du jury, le docteur Agbobatinkpo Pélagie et Houfo Fernande respectivement 1er et 2è examinatrice et le rapporteur professeur Yann E. Madodé. Le candidat a présenté aux membres du jury, les résultats de son travail. Selon lui, le niebé de part sa composition nutritionnelle très intéressante est consommé par des millions de personnes ayant un régime alimentaire pauvre en protéines, minéraux et vitamines. La présente recherche à en croire le candidat, permet d’apporter une solution à la principale contrainte liée à la transformation du niebé en « Ata » qui est le décorticage. Ainsi, deux formes innovantes de présentation de niebé ont été produites entre autre les cotylédons de niebé et la farine de niebé. Ces derniers ont été testés et appréciés par les productrices. De plus a-t-il développé, la présente étude a permis de déterminer l’effet de condition de reconstitution de la pâte à frire pour « Ata » sur l’acceptabilité du beignet de niebé auprès des productrices et leurs propriétés physico-chimiques. Pour la présidente du jury, professeur titulaire à la FSA, Viera Dalodé Générose, le sujet présenté par l’impétrant est intéressant et d’une importance capitale. « Quand c’est un travail d’alimentation, c’est toujours intéressant » soutient-elle avant de préciser que la particularité est que le candidat à travers ce sujet vise le développement de la filière Nébé. Les examinatrices ont quant à elles, apporté de façon générale des remarques pour une amélioration qualitative de ce travail scientifique. Elles ont par ailleurs approuvé le travail scientifique du candidat et fait savoir que les résultats de cette recherche, leur ont permis de savoir que le Benin dispose des moyens techniques pour développer cette filière agricole. Donc cela interpelle les chercheurs à prendre les éléments pour pouvoir élaborer les plans de développement qui prennent en compte ces aspects mentionnés par l’impétrant.

Alban Tchalla (stag)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *