.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lutte contre la criminalité faunique: Deux trafiquants d’ivoires condamnés à 3 ans de prison ferme


Vues : 0

Vue des pointes d’ivoire

La lutte engagée contre la criminalité faunique au Bénin, ne cesse de s’intensifier. Le tribunal de première instance de deuxième classe de Djougou a retenu deux trafiquants dans les liens de prévention de commercialisation des défenses d’éléphants. Chacun d’eux est condamné à 36 mois d’emprisonnement ferme et à 500.000F CFA d’amendes. C’est la sanction qu’a retenue le mercredi 20 novembre 2019, le juge en charge du dossier des trafiquants arrêtés dans la ville de Djougou le jeudi 10 octobre 2019 avec quatre (4) défenses d’éléphants. En effet, ils ont été pris en flagrant délit de commercialisation des ivoires qui étaient en leur possession. Il faut rappeler que l’ivoire d’éléphants est interdit de détention, de circulation, et de commercialisation. Devant les tribunaux, aucune clémence n’est ainsi accordée aux individus qui continuent de s’adonner à ce commerce illicite. Le tribunal de Djougou vient une fois encore de donner la preuve de son engagement à accompagner la lutte contre la criminalité faunique à travers cette condamnation. Les activistes sans hésitation aucune, apprécient à sa juste valeur cette décision dissuasive qui certainement va faire reculer ceux qui dans l’ombre nourrissent des ambitions pour ce commerce prohibé. Elle constitue également un appui aux efforts du gouvernement, des forces de sécurité publique mais aussi du programme Appui à l’Application des Lois sur la Faune et Flore (AALF-Bénin), qui intensifient leur intervention pour enrayer le trafic illicite des trophées d’espèces intégralement protégées.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page