.
.

Le triomphe de la vérité

.

Démarrage de la Ligue Nasuba du Bénin: Lagnidé et Anjorin rassurent les acteurs du foot


Vues : 21

pdg-lagnide-avec-les-membres-de-fbf-lors-de-la-rencontre-avec-les-acteurs-du-football«Que chacun joue sa partition ». C’est sur ces mots que les participants à la séance de travail qui a eu lieu le mercredi 02 Novembre 2016, au Bureau de liaison du groupe LC2 international à Akpakpa, sponsor de la Fbf, se sont séparés. En effet, impliqués dans le tenue de la prochaine Ligue Nasuba, le Pdg Nasuba-LC2 International, Christian Lagnidé et les membres du Comité exécutif de la Fédération béninoise de football (FBF), ainsi que les responsables des clubs et les présidents de ligue amateur, ont eu une séance de travail. Au cours celle-ci, le sponsor de la FBF, le groupe LC2 international a laissé comprendre son vœu de voir tout se passer très bien comme il est inscrit dans le contrat qui lie les deux structures et dont Christian Enock Lagnidé  a rassuré de l’effectivité. Car, il a informé les responsables des clubs et tous ceux qui interviendront dans l’organisation des championnats sur les contours et les points à suivre pour la réussite de cette nouvelle aventure. Il s’est également renseigné sur le niveau de préparation des clubs et a demandé que chacun respect les closes. Mais à de cette importante séance, le Président Directeur Général de Nasuba-LC2 International, Christian Enock Lagnidé est revenu sur les raisons qui l’ont motivé à accepter faire son retour dans le football béninois qu’il dit avoir décidé d’arrêter de fréquenter depuis 34ans. Selon ses explications, c’est par devoir de contribuer au développement de cette discipline au Bénin. “Car je me suis senti coupable à un moment de l’état actuel de notre football », a-t-il souligné. Il a aussi informé que c’est le retour aux affaires de Anjorin Moucharaf, qui l’a plus motivé à prendre la ferme résolution de mettre son savoir-faire en la matière au service de son pays. «Puisqu’il dit-il,  à ce jour, le football béninois ne vaut pas grande chose sur le continent. Et si cela va changer, ce sera grâce à vous  les présidents de clubs et acteurs du football». Il a invité tous les acteurs à se mettre véritablement ensemble pour faire du football un vrai levier du développement du pays et a précisé qu’en tant que sponsor, qu’il est prêt et n’attend que le top de la FBF pour lancer la mise en place de l’arsenal avec le confort nécessaire pour rendre vendable le produit football béninois.

La famille du football suspendue à la décision du président de la République

Au cours de cette même séance, le président de la fédération béninoise de football, Moucharafou Anjorin, ayant expliqué les conditions dans lesquelles le report de la première date a été prononcé, a martelé qu’il ne sait pas comment outrepasser la volonté d’un chef d’Etat. Car, selon lui, c’est le père de la nation lui-même qui a pris le dossier football en main. «Il n’est pas obligé d’intervenir. Mais du moment où, il le fait, nous nous devons de respecter sa volonté », a-t-il déclaré avec la ferme conviction qu’il aidera la famille du football à trouver une solution à cette crise qui a trop duré. «Donc, chers amis, nous attendons la décision du président Patrice Talon qui, en principe, ne doit plus durer, afin que le championnat puisse démarrer », a-t-il informé. Il faut préciser qu’il a été demandé aux clubs de poursuivre les formalités administratives et de qualifications des joueurs afin qu’au moment opportun, tous soient prêts pour le bon déroulement du championnat.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page