En visite de travail au siège de l’Ong ALCRER:Raphaël Edou et Placide Azandé saluent les efforts de l’Ong ALCRER en faveur de la décentralisation au Bénin

Le ministre de la Décentralisation et des collectivités locales, Raphaël Edou et le Préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral, Placide Azandé ont effectué hier, une visite de travail au siège de l’Ong ALCRER à Cotonou.

« Notre présence ici, c’est pour vous encourager et vous exprimer notre soutien et vous dire de poursuivre vos efforts». Ces propos sont ceux tenus par le ministre de la Décentralisation et des collectivités locales au cours de sa visite dans les locaux de l’Ong Alcrer à l’endroit des animateurs de cette organisation de la Société civile.

En effet, pour Raphaël Edou, la contribution de cette organisation mérite d’être saluée et encouragée notamment dans le domaine de la décentralisation où ses actions favorisent une veille citoyenne efficace des actions des élus à la base. Ainsi, le ministre Edou a fait observer que la commune est le lieu par excellence pour promouvoir la démocratie. C’est pourquoi, a-t-il fait savoir, « tout le monde doit pouvoir s’impliquer, nous avons besoin de la veille citoyenne pour les transferts de ressources, pour renforcer les élus à la base et pour que nos services publics soient plus efficaces pour le bonheur des populations ».

Dans cette perspective, a-t-il annoncé, le gouvernement envisage organiser, à la suite de l’Ong Alcrer, des journées de dialogue public susceptibles de favoriser la reddition des comptes au niveau des 77 communes du pays.

Se félicitant de la visite du ministre dans les locaux de son organisation, le président de l’Ong Alcrer, Martin Assogba a fait observer que la démocratie à la base constitue l’un des axes prioritaires d’intervention de son organisation. Ainsi, confie-t-il, à travers ses 350 Ongs membres implantées dans trente huit (38) communes du pays, l’Ong Alcrer fait de la participation des citoyens à la gestion de leur cité un levier de développement.

C’est d’ailleurs ce qui l’a conduit à élaborer la Charte sur la gouvernance locale, à initier des auditions publiques des conseils municipaux, éduquer à travers des radios de proximité les populations sur les enjeux de la décentralisation. Plaidant pour l’appropriation des outils de bonne gouvernance vulgarisés par ALCRER et par les élus locaux, il a rassuré le ministre et sa délégation de l’engagement de son équipe à œuvrer davantage pour faire de la reddition des comptes une réalité dans toutes les communes du Bénin.

Placide Azandé séduit par les performances de l’Ong ALCRER

A la suite du Ministre de la Décentralisation et des collectivités locales, c’est le préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral qui a eu une séance de travail avec Martin Assogba et les membres de son organisation. Accompagné pour la circonstance de ses collaborateurs, Placide Azandé a eu droit à une présentation des activités de l’Ong ALCRER par les soins de son président. Martin Assogba s’est réjoui, à l’occasion, des initiatives prises par son hôte pour favoriser une meilleure implication des organisations de la société civile à la promotion de la bonne gouvernance à la base.

Pour sa part, Placide Azandé a fait part de son admiration pour la remarquable contribution de l’Ong ALCRER au développement du Bénin. Aussi, a-t-il réaffirmé sa disponibilité à œuvrer avec les organisations de la Société civile pour l’instauration de la gouvernance au sein des communes de son territoire.

Jean-Claude D. DOSSA

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>