.
.

Le triomphe de la vérité

.

Eliminatoires CAN Total Cameroun 2021/Bénin-Lesotho 1-0: Les Ecureuils vainqueurs à Porto-Novo déjà à Maseru pour s’assurer davantage


Opposée à son homologue du Lesotho, au stade Charles De Gaulle de Porto-Novo, dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021, la sélection nationale du Bénin s’est imposée par la marque de 1 but à 0. Cette victoire place les hommes de Michel dans une position un peu confortable qu’ils doivent défendre ce mardi pour le compte du match retour à Maseru.

Le match
1-0 : C’est le service minimum qu’a assuré l’équipe béninoise lors de la manche aller de la double confrontation entre elle et son homologue du Lesotho. En effet, les Écureuils du Bénin, dans une rencontre presque à sens unique, ont trouvé le fond des Crocodiles du Lesotho une seule fois. Et ceci, ce n’est pas par faute d’avoir essayé. D’abord, dominateurs et entreprenants dès l’entame du jeu, ils sont passés à deux reprises de l’ouverture du score. 3e minute, Steve Mounié, bien servi par Emmanuel Imorou, a vu sa tête manquer le cadre. A la 14e minute, les deux joueurs se remettent encore en action. Mais, la tête de l’attaquant béninois ne trouve toujours par le cadre. Il en est de même pour David Djigla, Mattéo Ahlinvi et même Youssouf Assogba (sur frappe) dont les incursions n’ont rien donné après 2 minutes de jeu. Il a fallu attendre la 23e min pour voir Jodel Dossou faire parler à nouveau son talent. Servi par son capitaine, Khaled Adenon, l’unique buteur du match contre la Sierra Leone, a éliminé les défenseurs Basotho en pleine surface de réparation avant de trouver la lucarne des buts gardés par Sekoane Benedict Moerane d’un bon pointu. 1-0, les Ecureuils du Bénin, libérés, attaquent davantage. Mais, ils ont toujours composé avec la maladresse. 32e minute, Imorou de nouveau sur son côté gauche trouve cette fois-ci Jodel Dossou qui voit son tir passé au ras du montant gauche. Le buteur va encore se mettre action à la 41e minute. Bien retrouvé dans le dos de la défense, il se présente seul face au gardien et cadre bien sans pouvoir prendre à défaut son vis-à-vis qui détourne de son pied le ballon en corner. Dans l’extra time, les Ecureuils du Bénin passent de nouveau à côté de l’aggravation du score; Jodel Dosou et Steve Mounié ayant manqué de concentration.

Le réveil des Crocodiles

Auteurs d’une seule occasion nette de but lors de la première partie du jeu, celle de la 37e minute conclue par une frappe bien sur laquelle Saturnin Allagbé s’est bien couché, les Crocodiles, au retour des vestiaires, ont décidé d’être plus offensifs. Mais, ils se heurtent à la rigueur défensive de Cédric Hountondji, de Khaled Adénon et surtout d’Emmanuel Imorou, dont le côté a été plus sollicité par les visiteurs en seconde partie. Cette volonté des basotho n’a pas empêché les Béninois de s’offrir d’autres opportunités non conclues. C’est le cas de frappe plein axe de Mounié (78e minute) et de sa sur le montant droit des buts de Sekoane Benedict Moerane (90e +2).
Grâce à cette victoire, le Bénin garde solidement sa deuxième place dans le groupe L avec désormais 6 points à une longueur du Nigeria qui compte 7 points et devant la Sierra-Leone 2 points). Le Lesotho est un bon dernier du groupe avec 1 point. A souligner que Dussuyer a fait 5 changements. Ce qui a permis au public de voir Mama Seibou prendre la place de Mattéo Ahlinvi (60e), Charbel Gomez et Jérome Bonous entrés en lieu et place de David Djigla, Sessi d’Almeida à la 73e minute. Les deux autres remplacements sont intervenus à la 90e minute et c’est Seidou Baraze et David Kiki qui ont pris les places de Youssouf Assogba et Jodel Dossou.

Quid du match retour

Après la manche aller remportée 1-0 par les Écureuils du Bénin à Porto Novo, tous les regards sont désormais tournés vers Maseru où, se tiendra le match retour de la double confrontation entre le Bénin et le Lesotho. En effet, le mardi 17 novembre, ces deux sélections vont de nouveau s’affronter avec des objectifs divers au stade Setsoto. 2e avec 6 points, la sélection béninoise a besoin de s’assurer encore plus dans ces éliminatoires. Par contre celle du Lesotho aura à cœur de renverser les Écureuils afin de se relancer dans ces éliminatoires. Ainsi, c’est un match difficile qui attend les deux équipes. Mais, les Ecureuils qui se portent de mieux en mieux à l’extérieur, semblent avoir les cartes en main. Il ne leur reste qu’une bonne distribution ce mardi face à leurs adversaires. Surtout qu’avec l’organisation, tout a été mis au point pour que leur déplacement ne souffre de rien.
C’est-à-dire qu’au lendemain de match aller, ils ont embarqué le dimanche 15 novembre 2020 et sont déjà dans la capitale du Lesotho pour bénéficier d’un jour de repos.

Le Fair-play du Bénin
Ce que l’Etat Béninois a aussi facilité à la sélection du Lesotho dont le vol commercial Éthiopian Airlines, qui devrait la ramener, a été annulé par la compagnie aérienne Éthiopienne pour diverses raisons. Selon les informations, puisque n’ayant aucun autre moyen de ramener à Maseru les adversaires des Écureuils avant mardi, la Fédération Béninoise de Football et le Ministère des Sports ont décidé d’octroyer des places à 14 joueurs plus le staff aux abords du vol spécial affrété pour le transport des Écureuils à Maseru à fin d’éviter cette casse-tête à la fédération Lésothane et à la CAF, ce qui aurait pu occasionner l’annulation du match ou un forfait des Sothos. Ce geste est très apprécié de la CAF et de la FIFA qui ont d’ailleurs salué le peuple Béninois et les responsables en charges du football.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *