.
.

Le triomphe de la vérité

.

Recrudescence des cas de Coronavirus au Bénin: «La situation est sous contrôle », rassure Benjamin Hounkpatin


Le Ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin

1300 cas confirmés au coronavirus et 21 décès. C’est le tableau sanitaire lié à la pandémie du coronavirus que présente le Bénin. Ces données ont été confirmées le dimanche 5 juillet dernier, par le Ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, au détour d’une émission spéciale sur la chaine de télévision nationale. Une flambée des cas confirmés qui témoigne bien de la propagation rapide de la pandémie et qui suscite assez de questionnement et d’inquiétude dans le rang des populations. « Pour l’instant, la situation est sous contrôle », a rassuré le Ministre Benjamin Hounkpatin, rejetant l’affirmation selon laquelle la levée des mesures de restriction soit à la base de la propagation du virus. Selon son développement, ni les dernières élections municipales et communales du 17 mai 2020, ni la réouverture des lieux de culte, des bars, la reprise des activités académiques, ne justifient la recrudescence des cas confirmés au coronavirus. Mais, des hypothèses peuvent justifier la flambée des cas du coronavirus. « Le rôle de la fraicheur est largement évoquée. Ce qui a favorisé la flambée des cas de contamination est la fraicheur et l’humidité. Aujourd’hui, nous sommes en saison pluvieuse et cela coïncide avec l’augmentation des cas surtout sur toute la zone côtière. Si vous regardez au niveau des zones côtières des autres pays de la sous-région, c’est la même situation qui se produit. Et si nous regardons à l’intérieur du Bénin, notamment dans la zone septentrionale, il n’y a pas beaucoup de cas », a-t-il souligné avant d’annoncer un pic de la pandémie, d’ici début août 2020. « Si chaque individu potentiellement malade est en mesure de transmettre à au moins deux autres personnes le virus, le Bénin pourra connaitre le pic de cette maladie au cours des mois de juillet-août », a-t-il dit, en se référant aux prévisions des mathématiciens sollicités pour la cause.

Une reprise des mesures de restriction ?

Face à cette montée vertigineuse des cas confirmés au coronavirus, le Ministre ne donne pas son accord sur un probable retour des mesures de restriction précédemment mises en place par le gouvernement pour circonscrire la pandémie. Selon ses explications, le gouvernement continue d’évaluer, depuis la levée des mesures de restriction, le degré de respect des mesures de prévention contre la pandémie que ce soit dans les lieux de culte, dans les écoles, collèges que dans les institutions. Les résultats obtenus seraient donc favorables et ne devraient susciter aucune crainte des populations. « Il n’y a pas à craindre le pire malgré la montée des cas confirmés. Il ne faut pas craindre le pire lorsqu’on respecte les mesures barrières », a-t-il dit avant de rassurer les populations que des dispositions sont prises pour faire face à cette pandémie. Pour finir, la première autorité en charge de la santé a convié les populations au respect des gestes barrières dont : le lavage des mains à l’eau et au savon pour éliminer le virus, le port de masque de protection pour empêcher le virus d’intégrer l’organisme et la distanciation sociale.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *