.
.

Le triomphe de la vérité

.

À l’ère du numérique: L’UAC pour une meilleure gestion de ses archives


Le présidium à l’ouverture des activités

L’amphithéâtre Idriss Déby Itno de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre, ce jeudi 2 juillet, au programme des journées portes ouvertes initié dans le cadre de la célébration de la journée internationale des archives (Jia). La cérémonie a connu la présence des professionnels de l’archivage et des membres de la communauté universitaire.

« La gestion des archives universitaires », est le thème retenu par l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) pour commémorer l’édition 2020 de la journée internationale des archives (Jia). Dans son discours de bienvenue prononcé à l’occasion du lancement des activités, le Vice-Recteur Félicien Avléssi a rappelé que le thème par la communauté internationale pour cette journée est : « Renforcer les sociétés du savoir ». Pour lui, il s’agit à travers ce thème de mener des réflexions sur les voies et moyens pour étendre le rôle essentiel joué par les professionnels de l’archivage et de l’information dans les sociétés du savoir du 21è siècle. Aussi a-t-il précisé qu’en associant des spécialistes du domaine des archives de divers horizons aux réflexions, l’objectif visé est de varier les points de vue, la fonction archive ayant évolué au fil des années, puis, de dégager aisément des perspectives. A son tour, la présidente de l’Association pour le développement des activités documentaires, Hermione Dossou Kohi a d’abord exprimé sa gratitude à l’endroit des autorités universitaires pour avoir accepté organiser cette journée, avant d’indiquer que l’Uac qui est composée de 25 entités de formation constitue avant tout, une société du savoir car elle participe non seulement à la transmission du savoir, mais aussi à son actualisation et à son évolution. « S’il est vrai qu’il y a eu des avancées significatives dans la mise en place du système de gestion des archives dans certaines entités de l’Uac, la question fondamentale est comment renforcer ce système de gestion des archives au sein de l’Uac, comment faire pour offrir aux générations présentes et futures, la possibilité de découvrir et d’approfondir la connaissance scientifique telle que comprise par ceux qui les ont précédés », a-t-elle précisé. Procédant au lancement officiel des activités de cette célébration qui s’étendent sur deux jours, le Directeur des archives nationales, Mathias Massode a fait savoir que son vœu le plus ardent est de voir sauvegardés ces documents en vue de constituer la mémoire individuelle et collective, comprendre le passé, documenter le présent et préparer l’avenir de l’université. Il a pour finir rassuré qu’en cette matière, la Direction qu’il dirige est disposée à apporter son expertise. A noter que plusieurs panels, communications et formations ont eu lieu au cours de cette célébration.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *