.
.

Le triomphe de la vérité

.

Satisfaites des réalisations d’infrastructures routières des 4 ans de Talon: Les populations de Porto-Novo expriment leur reconnaissance


La cartographie routière de la capitale du Bénin, Porto-Novo s’est nettement améliorée depuis quatre ans que le Président Patrice Talon a pris le pouvoir. Plusieurs rues retenues dans la première phase du projet asphaltage est en cours d’achèvement d’autres sont encore en chantier. Au total 22,391 km de routes sont actuellement en construction pour le compte du projet asphaltage. Quant aux grands travaux neufs du tronçon Akpro-Missérété-Porto-Novo-Obèlè-Frontière Nigéria, la capitale du Bénin accueille 12,60 km de ces travaux. Mieux le Président Patrice Talon a prévu poursuivre et achever la réalisation de la rocade de Porto-Novo. Ce qui fait une linéaire supplémentaire de 5,9km de travaux déjà lancé et en cours de réalisation. Face à toutes ces prouesses sur le plan des infrastructures routières, les populations de Porto-Novo expriment leur reconnaissance à travers ce micro-trottoir. Lisez plutôt.

Raoul Kelani, professeur de Mathématiques
« Patrice Talon est un vrai ingénieur. Et il a une intelligence pratique »

« … Ce que je sais, c’est que les infrastructures dans une capitale sont nécessaires. Je reviens toujours aux deux mots de départ : le courage de Guillaume et sa hardiesse. C’est ça qui lui a permis de faire cela. C’est ce courage qui a manqué aux prédécesseurs. Il a eu ce courage et la hardiesse d’affronter, il ne recule pas. Et celui qui ne recule pas, il avance. Son électropositivité n’est même pas deux, ce n’est pas trois, c’est supérieur à trois. Je parle aux chimistes. Et Talon ne m’a pas étonné. Quand on m’a dit qu’il a fait le Bac série C. N’a pas le Bac C qui veut. Si je considère son âge, moi mes anciens élèves ont déjà 65 ans et plus. Donc, ils ont eu le vrai Bac C et je lui tire chapeau pour cela. Et il l’applique. Le vrai ingénieur, c’est le praticien. C’est un vrai ingénieur. Et il a une intelligence pratique. Il a ce mérite et il faut le lui reconnaître. Même quand on ennemi fait bien. Aie le courage de dire que ce qu’il a porté là, c’est bon. Il ne s’agit pas d’être opposant pour opposant. C’est cette stérilité que moi je n’accepte pas. C’est personnel et cela n’engage que moi. … »

Olabissi Biao, enseignant
« D’ici un ou deux ans, circuler dans la ville de Porto-Novo serait d’une aisance inimaginable »

« Il faut reconnaître que l’un des secteurs dans lequel le président Athanase Guillaume Talon peut se targuer avoir véritablement réussi pendant ses quatre premières années est celui des infrastructures routières. Et dans le lot, Porto-Novo la capitale s’est vue quantitativement et qualitativement mieux servie que les autres communes du Bénin. Les cinq arrondissements de la ville ont vu leur cartographie routière améliorée et d’ici un ou deux ans, circuler dans la ville de Porto-Novo serait d’une aisance inimaginable comparativement à quelques années par le passé. Et ça !! Nous pouvons ne pas aimer l’homme, mais il faut reconnaître que le beau visage que présente actuellement la capitale est à son actif… »

El Hadj Sèmiou Salou
« Patrice Talon a réalisé à Porto-Novo ce qu’aucun Président n’a fait depuis l’indépendance »

« Oui, mais c’est bien, mes impressions sont bonnes. Le chef de l’Etat Patrice Talon a fait un travail qu’aucun Président de la République n’avait réalisé depuis l’indépendance dans la capitale Hogbonou-Adjatchè-Porto-Novo. Il faut dire la vérité, bien sûre, l’homme n’est jamais parfait. Mais apparemment, il a travaillé à Porto-Novo. Je souhaite une santé de fer au Président Patrice Talon et aux membres de son gouvernement. Que le Seigneur accorde la paix et la stabilité politique à notre pays pendant son mandat. »

Stafford Abel Adandé, leader politique
« Le Président Patrice TALON tient à ses engagements »

« Il faut avouer qu’en peu de temps, il y a eu des changements positifs en matière d’infrastructures routières dans la ville de Porto Novo, Capitale du Benin. C’est la preuve que le Président Patrice TALON tient à ses engagements. Si on se rappelle de son discours programme, à la limite, lors de son investiture à Porto Novo, on comprend aisément que l’Eternel accompagne ses bons vœux. Cependant, la Capitale est en chantier certes, il revient aux populations riveraines de se préparer à la culture de la sauvegarde des infrastructures routières. Les autorités municipales doivent pouvoir prendre un engagement franc et sincère pour décourager l’incivisme environnemental. Comme vous le savez, la destruction des infrastructures routières commence lorsqu’on érige sur les voies, sans aucun respect des normes, des bâches et autres dispositifs pour des cérémonies. L’autre chose, on se permet le vilain comportement de traîner des matériaux de construction sur les voies ou on se met à brûler des pneus sur ces mêmes voies. Je pense que la loi cadre sur l’environnement doit être appliquée dans son entièreté pour encourager le Président Patrice TALON à poursuivre inlassablement cette révolution de la route au Bénin. »

Chabi Karimou, citoyen béninois
« Si l’entreprise peut imiter le fonctionnement au quart des chinois, les travaux iront vite »

« Ce qu’ils font c’est très bien. Les travaux sont de bonne qualité et les épaisseurs sont bien respectées. Seulement le travail piétine. Les travaux n’avancent pas comme il le faut. Si l’entreprise peut imiter le mode de fonctionnement des chinois, les travaux iront vite. Les chinois ont l’habitude de fonctionner au quart. C’est-à-dire quatre équipes différentes travaillent dans la même journée à des heures différentes. Une équipe de 7h à 13h, et chacune des trois autres travaillera respectivement de 13H à 19H ; de 19h à 1H et de 1H à 7H. Ainsi, pendant qu’une équipe est sur le chantier, les autres équipes sont au repos. A cette allure les travaux évoluent sans arrêt. Vous voyez avec moi que les weekends, les travaux sont aux arrêts. Ce n’est pas le cas avec les chinois. Tel que l’entreprise fonctionne, cela crée beaucoup de préjudices aux riverains. »

Audrey Mireille Kiki, restauratrice
« Je souhaite que les travaux finissent vite »

« C’est une bonne initiative. Avec les voies qui sont en train d’être faites aujourd’hui, ça nous permettra, nous commerçantes de mieux vendre et d’évoluer. Plus il y aura d’affluence, plus nous nous allons vendre. Donc on ne peut que dire que c’est une bonne chose et je souhaite que les travaux finissent vite. Parce que plus on barre les voies et on a des problèmes pour pouvoir circuler d’abord et la mévente aussi s’installe. Donc je souhaite que les travaux évoluent pour nous donner la possibilité d’avancer dans nos activités. La lenteur des travaux impacte négativement nos activités. Pour quelqu’un qui a loué une boutique et qui n’arrive pas à faire un bon chiffre d’affaires, comment est-ce qu’il pourra payer le propriétaire ? Il y a tout ça. Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose, mais il faut que les travaux évoluent et que les voies soient débloquées. Et qu’on laisse les riverains et les passants circuler librement, comme ça, nous autres, nous allons bien vendre. »

Réalisé par Fidèle KENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Satisfaites des réalisations d’infrastructures routières des 4 ans de Talon: Les populations de Porto-Novo expriment leur reconnaissance

  1. Momo

    Cela ne fait aucun doute talon est le meilleur de tous les présidents que notre pays ait connu depuis tous les temps. Sinon est-ce que notre génération des années 50 a pensé qu’un jour on verrait du goudron sur notre sol natal? Nos parents l’avaient dit mais cela ne s’est jamais réalisé durant tout leur temps puis ils sont tous morts. Aujourd’hui nous avons la chance de vivre cela c’est une chance et on ne peut que souhaiter longévité de pouvoir à talon et lui dire grand merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *