.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dossier Fnm à la Criet : Komi Koutché, deux agents et des Sfd condamnés


Komi Koutché Ep/Ph:DR

Quelques heures après le verdict de la Cour de Répression des Infractions économiques et du Terrorisme (CRIET) ce samedi 4 avril 2020, le principal accusé dans l’affaire “FNM”, Komi Koutché, a remercié ses fans pour leurs soutiens et affections. Dans son adresse publié sur sa page Facebook, il fait savoir à ses admirateurs qu’il « ne baisse ni la tête, ni le regard car la cible est devant ». Selon sa publication, sa fidélité à ses convictions et son engagement pour la restauration du Bénin restent immuables. Condamné à 20ans de prison ferme et 100 millions d’amande, Komi Koutché pense que « le temps reste son meilleur allié ». Il est important de rappeler que dans ce dossier, il est reproché à l’ex-ministre des finances de Boni Yayi, les faits de détournement de deniers publics et de violation des textes législatifs et réglementaires en matière de passation des marchés publics. Absent au procès mais représenté par son avocat avec une lettre d’excuse que la cour a jugé non fondée, on se demande si le temps permettra à Komi Koutché un jour de se justifier et d’avoir raison si cela en était.

Intégralité du message sur sa page Facebook

« Merci de vos soutiens et affections. Nous ne baissons ni la tête, ni le regard car la cible est devant. Notre fidélité à nos convictions et notre engagement pour la restauration du Bénin restent immuables.
Dans la sérénité, nous devons maintenir le cap car le temps reste et demeure notre meilleur allié.
Le meilleur reste à venir.

La légende continue donc.

Komi KOUTCHE »

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *