.
.

Le triomphe de la vérité

.

Handisport à Parakou: La fédération exécute le projet «inclusion sociale de la personne handicapée» dès demain


L’inclusion sociale de la personne handicapée est l’objectif premier de la fédération handisport du Bénin. A cet effet, l’instance présidée par Rahman Ouorou Barè a initié un projet intitulé Handisport : Meilleur moyen d’inclusion sociale de la personne handicapée. Ledit projet sera exécuté à Parakou précisément au stade municipal, ce samedi 22 février 2020. Et pour informer sur les tenants et aboutissants de cette activité, le président de la Fédération handisport du Bénin (Fhb), a tenu un point de presse, le jeudi 20 février 2020, au stade Mathieu Kérékou. Selon lui, les objectifs visés sont entre autres, animer et intéresser la zone nord souvent oubliée par les activités de la fédération qu’il préside, sensibiliser les parents des personnes handicapées et les personnes elles-mêmes sur les droits des personnes handicapées et sur le handicap, sensibiliser les enseignants du sport sur la nécessité de ne plus dispenser les élèves handicapés du sport, détecter de jeunes pratiquants du handisport. Au menu de cette activité qui vise à révéler à la face du monde le talent intrinsèque que possèdent les personnes handicapées dans le domaine du sport, on aura le Para athlétisme, le basket-ball en fauteuil roulant, dynamophilie, goal ball. «Les personnes en situation de handicap ne sont pas des objets de pitié mais des sujets de droit. Elles ont aussi le droit de pratiquer du sport pour leur épanouissement afin de faciliter une réelle implication pour une société inclusive», a informé le président Ouorou Barè avant de rappeler que ladite activité, une initiative du Comité national paralympique (Cnp) est mise en exécution avec l’appui financier de la Fondation Agitos. C’est alors qu’il a dit ses remerciements à l’endroit des responsables de ladite fondation pour leur accompagnement. Il n’a pas manqué de saluer tous ceux qui interviennent dans la concrétisation de ce projet. «Je voudrais saluer la presse sportive nationale, la mairie de Parakou et bien d’autres personnes qui nous soutiennent énormément», a-t-il conclu.

Lire l’intégralité de la déclaration du président Rahman Ouorou Barè

«Madame et Monsieur, chers professionnels des médias Bonjour. C’est toujours un réel plaisir pour moi de toujours vous avoir à nos côtés pour nos activités. En effet le week end prochain la ville de Parakou connaitra la mise en œuvre du projet intitulé :

HANDISPORT : meilleur moyen d’inclusion sociale de la personne handicapée.
Cette activité vire certains objectifs.

  1. Animer et intéresser la zone nord de notre pays qui est souvent oubliée par les activités de ce sport qui constitue un moyen d’intégration.
  2. Sensibiliser les parents des personnes handicapées et les personnes elles-mêmes sur les droits des personnes handicapées et sur le handisport.
  3. Sensibiliser les enseignants du sport sur la nécessité de ne plus dispenser les élèves handicapés du sport.
  4. Détecter de jeunes pratiquants du handisport.

Lieu de mise en œuvre
Parakou stade municipal : para athlétisme à 7 heures
CAS : basket ball en fauteuil roulant, dynamophilie, goal ball etc.
Date : du 21 au 23 février 2020
Ce grand rendez-vous sportif vise à révéler à la face du monde le talent intrinsèque que possèdent les Personnes Handicapées dans le domaine sport. Chers amis, vous n’êtes pas sans savoir que beaucoup de Personnes Handicapées sont reléguer au second rang et même discriminés dans plusieurs domaines en général et en particulier dans le domaine du sport. Elles sont pas impliquées, elles sont mises de côtés, ce qui ne doit être le cas. Les Personnes en situation de Handicap ne sont pas des objets de pitié mais des sujets de droits. Elles ont aussi le droit à la pratique du sport pour leur épanouissement afin de faciliter une réelle implication pour une société inclusive.
Remerciements
Chers amis, cette activité est mise en œuvre par le Comité National Paralympique (CNP, Fédération Handisport du Benin) avec l’appui financier de la Fondation AGITOS, à qui nous disons nos sincères reconnaissances pour l’accompagnement de notre inclusion sociale. Merci également à la mairie de Parakou. Merci à la presse béninoise pour son accompagnement de toujours. Enfin, nos sincères reconnaissances au préfet du Borgou».

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *