.
.

Le triomphe de la vérité

.

2ème phase de la Route des Pêches: Plus de 53 km de route bientôt aménagés


Vue partielle de la route des pêches

A l’issue du Conseil des ministres du mercredi 05 février 2020, le gouvernement a autorisé la contractualisation avec le Groupement Sogea Satom Benin/Sogea Satom UK/Sogea Satom pour la réalisation de l’ensemble des travaux d’aménagement et de bitumage de la Route des Pêches (Phase 2) et de ses bretelles. Ces travaux vont de la fin de la phase I du projet Route des Pêches, dans la localité d’Adounko jusqu’à la Bouche du Roy dans la commune de Grand-Popo, en passant par la Porte du non-retour à Ouidah. Le linéaire est de 35,80 km et les travaux prennent en compte les bretelles Adounko-Cococodji, Avlékété-Pahou et Porte du non-retour-Route nationale inter Etats Ouidah-Hillacondji, d’une longueur cumulée de 17,95 km, soit au total, 53,75 km de voies à bitumer, assorties d’ouvrages de franchissement. Les travaux de cette deuxième et dernière phase viendront boucler la boucle d’un projet vieux de plusieurs décennies et qui aura résisté à plusieurs gouvernements. L’achèvement de cette deuxième phase du projet qui rime avec la concrétisation complète de la Route des pêches va ainsi désenclaver plusieurs zones comprises entre les communes de Cotonou, Abomey-Calavi et Ouidah et offrira des alternatives aux usagers, riverains et habitants de ces zones. C’est une révolution en vue pour le réseau routier national et la desserte des villes. D’ores et déjà, les satisfactions sont enregistrées avec la matérialisation de la première phase et qui a transformé le visage du littoral ouest. L’attribution de ce chantier démontre une fois encore de l’engagement du gouvernement de ne laisser aucun éléphant blanc. Elle se concrétise donc afin de finaliser ce projet majeur du Programme d’Action du Gouvernement, en vue de renforcer l’offre touristique des localités traversées. Outre son atout touristique, la construction de cette infrastructure d’envergure sera également un coup de pouce au regain d’activités économiques dans la zone. Il est donc claire que le gouvernement Talon est en passe de marquer un gros point en relevant le défi de la Route des pêches dont les premières évocations datent du temps du feu président Kérékou, et ont été reprises sans succès sous le régime précédent.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *