.
.

Le triomphe de la vérité

.

Coronavirus : Selon l’OOAS, aucun cas confirmé dans la région de la CEDEAO


La région de la CEDEAO n’a enregistré aucun cas de Coronavirus à la date du 1er février 2020, selon un communiqué de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS). Selon ce communiqué rendu public le 1er février, les tests effectués sur le cas suspect d’un passager récemment arrivé à l’aéroport d’Abidjan sont revenus négatifs. Au regard de la propagation rapide et à grande échelle de cette épidémie déclarée comme une urgence de santé publique de portée internationale par l’OMS le 30 janvier dernier, l’institution ouest-africaine de la santé conseille aux populations de maintenir la veille. On retient qu’à la date du 1er février, 11 953 cas ont été confirmés dans le monde entier, dont 11 821 en Chine et 132 dans 23 autres pays. Lire ci-après, l’intégralité du communiqué de l’OOAS.

Lire ci-après, l’intégralité du communiqué de l’OOAS

Bobo-Dioulasso le 1er février 2020 – L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) souhaite informer le grand public de la situation actuelle de l’épidémie du nouveau Coronavirus (nCoV – 2019) qui a débuté en Chine en décembre 2019. L’infection se propage de façon rapide et à très grande échelle, ce qui a amené l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à déclarer l’épidémie comme une urgence de santé publique de portée internationale le jeudi 30 janvier 2020, et à réajuster le niveau de risque au plan mondial comme au plan régional, le faisant passer de « modéré » à « élevé », y compris pour l’Afrique de l’Ouest.
À ce jour, 11 953 cas ont été confirmés dans le monde entier, dont 11 821 en Chine et 132 dans 23 autres pays, mais les seuls décès (259) enregistrés ont eu lieu en Chine. Toutefois, bien que 11 953 cas aient été confirmés au plan mondial, il y a eu beaucoup plus de cas suspects de l’infection, dont un en Côte d’Ivoire qui s’est avéré négatif. La période d’incubation de l’infection à coronavirus, pendant laquelle une personne peut être infectée mais ne pas présenter de symptômes, peut aller jusqu’à 14 jours. Les États membres doivent donc continuer à collaborer entre eux pour contrôler les passagers internationaux, isoler, tester et surveiller toute personne suspecte et rechercher la trace de ses contacts.

Quelle est la situation au sein de l’espace CEDEAO?
Aucun cas n’a été confirmé dans la région de la CEDEAO. Il a été enregistré un cas suspect d’un passager récemment arrivé à l’aéroport d’Abidjan, mais après isolement, surveillance et tests exhaustifs, il a été confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un cas de coronavirus. L’OOAS continue à assurer la coordination avec les États membres en vue du partage en temps réel d’informations sur l’épidémie, de l’amélioration de la communication entre les pays et pour que les capacités de surveillance au niveau des aéroports des pays soient renforcées, en particulier dans les aéroports internationaux de la région accueillant des vols directs en provenance de la Chine. En collaboration avec le Centre africain du contrôle des maladies (CDC), le nombre de nos laboratoires régionaux de référence dédiés au diagnostic des coronavirus passe de deux à cinq afin d’élargir l’accès de nos États membres aux infrastructures de diagnostic biologique rapide.

Quels sont les moyens de prévention ou de protection?
L’OOAS conseille vivement aux populations de prendre les mesures suivantes pour se protéger et protéger leurs proches:
• Se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou les nettoyer avec des désinfectants à base d’alcool ;
• Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez votre bouche et votre nez avec un mouchoir en papier ou une main, et jetez le mouchoir immédiatement puis lavez-vous soigneusement les mains ;
• Évitez tout contact étroit avec une personne qui a de la fièvre et qui tousse ;
• Si vous avez de la fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer, consultez immédiatement un médecin et informez votre prestataire de soins de santé de tout l’historique de voyage récents ;
• Dans toutes les régions où la suspicion de coronavirus est élevée, évitez tout contact direct non protégé avec des animaux vivants et les surfaces en contact avec des animaux lors de la visite des marchés ;
• A tout moment, évitez de manger de la viande crue ou insuffisamment cuite. La viande crue, le lait ou les organes d’animaux doivent être manipulés avec précaution, afin d’éviter toute contamination croisée avec des aliments non cuits.
L’OOAS continuera à vous fournir les toutes dernières informations sur cette situation qui connaît une évolution.

A propos de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) : L’OOAS est l’institution spécialisée de la CEDEAO dont la mission est d’ « offrir le niveau le plus élevé en matière de prestation de soins de santé aux populations de la sous-région sur la base de l’harmonisation des politiques des États Membres, de la mise en commun des ressources et de la coopération entre les États Membres et les pays tiers, en vue de trouver collectivement et stratégiquement des solutions aux problèmes de santé de la sous-région ».
Pour plus d’information, prière visiter le site http://www.wahooas.org / https://twitter.com/OoasWaho / https://www.facebook.com/ooaswaho
Press contact: +226 20 97 57 75

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *