.
.

Le triomphe de la vérité

.

Accréditation de quatre nouveaux ambassadeurs: L’Ambassadrice du Canada salue le dynamisme du Président Talon


Poignée de mains entre le Président Talon et l’Ambassadrice du Canada près le Bénin

Marek Skolil de la République Tchèque, Usra Hendra Harahap de la République d’Indonésie, Jacques Obindza de la République du Congo et de Carol Vivian McQueen du Canada, sont les quatre nouveaux diplomates accrédités au Bénin. Ils ont tous présenté, hier jeudi 5 décembre 2019, leurs lettres de créance au Chef de l’Etat, Patrice Talon. La cérémonie s’est tenue au palais de la Marina. L’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Tchèque près le Bénin avec résidence au Nigéria, Marek Skolil est né le 07 mars 1962 à Slany en République Tchèque. Il a été Chef de la délégation de l’Union européenne en Algérie de 2012 à 2016 et est diplômé d’un DESS en métiers de formateurs intervenants, diplôme qu’il a obtenu à l’Université de Paris IX-Dauphine. Marek Skolil a aussi une maîtrise en psychologie et parle couramment le français, l’anglais, le portugais et le tchèque, sa langue maternelle. Son excellence Usra Hendra Harahap, désormais Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Indonésie au Bénin avec résidence au Nigéria est aussi accrédité auprès du Nigéria, du Togo, du Ghana, du Gabon, du Cameroun, du Liberia, de la République du Congo, du Niger, de Sao Tomé et Principe, de la Cedeao et du Burkina Faso. Agé de 58 ans, le nouvel Ambassadeur de la République du Congo près le Bénin avec résidence au Nigéria, Jacques Obindza, a été ancien Directeur général Afrique et ancien Secrétaire général par intérim du ministère des affaires étrangères et de la coopération de son pays, la République du Congo. Quant à Carol Vivian McQueen, Ambassadrice du Canada, Ambassadrice du Canada près le Bénin avec résidence au Burkina Faso, elle est née le 22 septembre 1972 et est titulaire d’un doctorat en relations internationales. Au terme de la cérémonie de présentation des lettres de créance au Chef de l’Etat, il s’est tenu des échanges avec chacun des diplomates et leurs délégations sur le renforcement de la coopération entre le Bénin et leurs pays respectifs, notamment sur les plans économique et culturel. A sa sortie d’audience, l’Ambassadeur de la République Tchèque près le Bénin a fait savoir que sous son mandat, les relations entre son pays et le Bénin seront renforcées dans le domaine de l’agriculture, l’industrie mécanique et la sécurité. « Avec le Président Talon, nous avons évoqué les liens qui existent entre nos deux pays et la route va suivre pour que je puisse accomplir mon mandat de la manière la plus productive », a confié le diplomate. Quant à l’Ambassadeur de l’Indonésie près le Bénin, il a indiqué qu’il est envisagé le réchauffement de l’axe Bénin-Indonésie dans les domaines tels que le commerce, l’agriculture, l’éducation et la culture. A son tour, l’Ambassadeur de la République du Congo près le Bénin a affirmé que la coopération entre le Bénin et le Congo couvre plusieurs domaines et actuellement, la partie la plus visible de cette coopération est la formation, mais il y a aussi la coopération militaire qui est très agissante. Il a par ailleurs souligné que les deux pays envisagent signer plusieurs accords en matière de tourisme, d’environnement, d’éducation et bien d’autres domaines comme la microfinance.

L’Ambassadrice du Canada reconnait et salue le dynamisme du Président Talon

A l’issue de la séance d’échanges qu’elle a eue avec le Chef de l’Etat suite à la cérémonie de présentation de sa lettre de créance à celui-ci, l’Ambassadrice du Canada a salué le dynamisme du Président de la République dont les réformes visent à changer le Bénin. « J’ai eu des échanges avec le Président Talon, très dynamique et nous avons discuté notamment des relations entre le Canada et le Bénin qui sont extrêmement chaleureuses. Nous sommes des pays amis qui partagent des valeurs en commun », a-t-elle déclaré. Selon ses déclarations, Patrice Talon de lui a parlé de sa priorité qui est de faire accroître l’économie du pays. « Nous de notre côté on pourrait encourager une présence plus forte du Canada au niveau de l’énergie et des TIC, mais nous avons aussi beaucoup de la sécurité régionale », a ajouté la diplomate. Sur le sujet, elle a martelé que le Bénin est très engagé à voir comment s’impliquer avec les autres pays de la Cedeao pour aider les pays du Sahel ». Elle a aussi évoqué la révision de la Constitution qui favorise la promotion des femmes. « J’ai félicité le Président Talon par rapport à cette décision qui va créer un quota pour les femmes au sein du parlement béninois. C’est extrêmement important que les femmes soient dans les corridors du pouvoir pour influencer les décisions et la politique publique liées aux femmes et aux jeunes filles », a renchéri la diplomate avant d’affirmer que la Président Talon veut véritablement transformer et s’assurer que toutes les populations puissent d’épanouir.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *