.
.

Le triomphe de la vérité

.

Octobre rose à Abomey-Calavi: L’AFBLCC et l’ASFB offrent le dépistage gratuit du cancer du sein


Marc-Aurel Adjile, Laurence Monteiro, Dr Joseph Vodounon et Bernadette Coco face aux journalistes

L’Association franco-béninoise de lutte contre le cancer (Afblcc) et l’Association des sages-femmes du Bénin (Asfb) ont animé ce mardi, 22 octobre à la salle Irsp de la faculté des sciences de la santé (Fss) de Cotonou, une conférence de presse pour annoncer l’organisation, les vendredi 25 et samedi 26 octobre à la mairie d’Abomey-Calavi, d’une campagne de dépistage gratuit du cancer du sein.

Le dépistage gratuit du cancer du sein, le cancer le plus fréquent chez la femme. C’est le cadeau qu’offrent aux femmes, l’Afblcc et l’Asfb, vendredi et samedi prochains à la mairie d’Abomey-Calavi. Pour Marc-AurelAdjile de l’Afblcc, président du comité d’organisation, cette activité s’inscrit dans le cadre d’Octobre rose, cette vaste campagne organisée à l’échelle mondiale pour lutter contre les cancers féminins et le cancer du sein en particulier. « Le mois d’octobre est particulièrement dédié à la lutte contre le canceret l’accent est mis sur le cancer du sein chez la femme. Le cancer du sein a de graves conséquences et il est important que nous puissions mettre l’accent dessus. A l’Afblcc, nous avons fait de la lutte contre le cancer,notre objectif principal»,a-t-il expliqué. Laurence Monteiro, la présidente de l’Asfba, pour sa part, a axé son intervention sur les facteurs de risque du cancer du sein, les moyens de prévention, l’hygiène de vie à adopter, le dépistage. On retiendra, en gros, que le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme et que son évolution est croissante dans les pays en voie de développement. Une alimentation riche en graisses animales, des antécédents familiaux, la nulliparité, l’âge (femmes ménopausées),le surpoids/l’obésité, entre autres, comptent au nombre des facteurs de risque de la maladie.Détectée tôt, la maladie se traite bien. « Il existe trois moyens de dépistage de cancer du sein : l’auto-examen mensuel par la femme elle-même ; l’examen annuel par le médecin, et la mammographie », expliquera Bernadette Coco, trésorière de l’Asfb. L’auto-examen des seins permet aux femmes de surveiller leurs seins en recherchant des signes tels qu’une boule, une lourdeur, un ganglion dans les aisselles, des modifications de l’aspect du sein, l’écoulement d’un liquide ou toute autre anomalie. Dr Joseph Vodounon, médecin, gynécologue-obstétricien à la retraite, a abordé la peur et l’ignorance que suscite encore la maladie chez certaines femmes et souhaité que ces barrières soient bannies. « C’est une question de décision et peut-être aussi de persuasion au niveau des agents de santé et de la famille »,dira-t-il, avant de remercier les deux associations pour leur initiative, et d’inviter les femmes à effectuer le déplacement de la mairie d’Abomey-Calavi vendredi et samedi prochain pour se faire dépister.

Flore NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *