.
.

Le triomphe de la vérité

.

Amical Algérie-Bénin 1-0: Les Ecureuils battus malgré un impeccable Allagbé


Les Ecureuils du Bénin

Opposés au Fennecs d’Algérie le lundi 09 septembre 2019, au stade du 05 juillet, les Ecureuils du Bénin ont été défaits par le score de 1-0. Ceci après que l’Algérie ait longuement butté avant d’être délivrée par un pénalty de d’Islam Slimani en seconde période.

Les Fennecs ont pris le meilleur sur les Ecureuils du Bénin. En effet, battus il y a quelques mois (seule défaite des Algériens avant leur sacre en juillet dernier), les Algériens avaient à cœur de s’imposer pour justifier leur titre. C’est ainsi qu’à l’entame de ce match test, ils ont décidé de prendre le jeu à compte. Privant très tôt les partenaires de Saturnin Allagbé du ballon, ils se sont procurés des occasions dont celle de la 6e minute bien détournée parle portier béninois. 11eme minute, il a fallu le retour d’Olivier Verdon Saturnin pour voir Youcef Belaili qui faisait un jeu d’une-deux avec Bahgdad Bounedjah, passé à côté de l’ouverture. Allagbé a encore la main ferme quand il reçoit une tentative de frappe du meilleur joueur de la Can, le milanais, Ismael Bennacer qui avait pris sa chance des vingt mètres. Un premier acte irréprochable du niortais. C’est alors que les Ecureuils qui faisaient bien le dos rond tentaient de placer aussi quelques raids. Ainsi, ils se sont créés quelques occasions que n’ont pas pu concrétiser Jodel Dossou et Mickael Poté dont le retourné acrobatique à l’entrée de la surface de réparation n’a pas fait mouche. À la pause, le score est resté inchangé (0-0) et l’a même été jusqu’à la 72e minute grâce toujours à Allagbé qui a fait une parade à la 47min pour barrer la route à Bounedjah, puis à Sofiane Feghouli. Emoussés, les algériens finissent par manquer d’inspiration pendant le Bénin pêche par approximation à la récupération du ballon. Après l’heure de jeu, Yacine Brahimi mis dans le jeu 68e minute, va pousser Youssouf Assogba, le jeune latéral droit béninois à la faute dans la surface de réparation. Pénalty que s’est chargé Slimani de transformer. 1-0 à la 72e minute. Après ce but, l’Algérie bien aidée par l’inefficacité de Mama Seibou, d’Almeida, de Soukou et de Poté, gère son avance et s’impose sur ce score étriqué, mais suffisant pour donner le joie à des milliers de fans venus célébrer à nouveau le sacre.

Assise Agossa (Stag)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *