.
.

Le triomphe de la vérité

.

Premier anniversaire de la Cour constitutionnelle: Joseph Djogbénou présente les réformes engagées


Le président de la Cour, Joseph Djogbénou

Le président de la Cour constitutionnelle Joseph Djogbenou a fait le bilan de ses actions à la tête de la plus haute juridiction au cours de la première année de son mandat. Ceci à travers une émission télévisée intitulée « Cour constitutionnelle :entre rupture et continuité », diffusée sur la télévision nationale ce jeudi 05 septembre 2019.

Modification du règlement intérieur, insertion du certificat de conformité dans les pièces pour les élections législatives, la loi sur le retrait du droit de grève rendue conforme à la constitution. Ce sont là quelques sujets abordés au cours de cette émission spéciale marquant le premier anniversaire de la 7ème mandature de la Cour constitutionnelle présidée par le professeur Joseph Fifamè Djogbenou. Face aux journalistes venus d’organes de presse différents, le président a fait savoir que l’option qui consiste à rendre publiques les audiences vise à permettre à tout le monde de mieux comprendre comment les décisions sont rendues à la haute juridiction. La transparence dans les décisions de la Cour est une nécessité, et cette nécessité dit-il est constitutionnelle. Pour le président, il faut faire en sorte que les citoyens viennent s’expliquer devant la Cour. Une telle réforme, a-t-il avancé, vise à faire disparaitre les soupçons qui pèsent sur la Cour, surtout celle de la 7ème mandature .Les réformes opérées ne sont pas destinées à nuire au peuple béninois ni à fragiliser la démocratie, mais à renforcer l’État de droit, a-t-il laissé entendre. Et pour ce faire,il annonce que des colloques scientifiques internationaux seront organisés en vue de permettre aux sachants d’apprécier le fonctionnement et la qualité de la Cour constitutionnelle. Ensuite, il a justifié la pertinence du certificat de conformité qui n’est nullement un déni de droit. Pour lui, toutes les décisions prises au cours de la première année sont conformes aux règles de droit et respectent l’esprit de la constitution.

Landry SOKEGBE (Stag)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *