.
.

Le triomphe de la vérité

.

Aide du Japon au Bénin: Près de 7 milliards injectés dans les prochaines réalisations


Le ministre d’Etat Bio Tchané au côté de l’ambassadeur Kitofumi Konishi

Le gouvernement Japonais, à travers un avis de non objection a autorisé il y a exactement quatre mois (20 mai dernier) le décaissement de 6.984.385.430 FCFA. Cette somme est destinée à la réalisation des microprojets sociocommunautaires, la construction d’infrastructures scolaires et aménagements hydrauliques».C’est ce qu’a précisé la conférence de presse conjointement animée par le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané et l’ambassadeur du Japon près le Bénin, Kiyofumi KONISHI, ce mardi 20 août 2019 au cabinet du ministère.

98 modules de trois (03) salles de classes avec bureau et magasin, 58 modules de quatre (04) salles de classes,2 retenues d’eau, 4 laboratoires dans les collèges et 99 latrines dans les écoles primaires. C’est le point des réalisations prochaines de l’aide du Japon au Bénin, selon les explications du ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané lors de la conférence de presse. A travers son exposé, il est loisible de comprendre que c’est depuis les années 1982 que le Gouvernement du Japon, accorde à l’Etat béninois, à travers le programme intitulé KENNEDY ROUND, une assistance financière sous forme d’aide alimentaire. « Ce programme dénommé « DON JAPONAIS KR1 » est composé de dons de riz que nous recevons chaque année et qui sont commercialisés au profit des populations. Les recettes issues des ventes que nous appelons « ressources de contrepartie » sont utilisées après avis du Japon pour financer les infrastructures sociocommunautaires », expliquera le représentant du gouvernement béninois. Ainsi,ajoute-t-il, le Bénin a reçu après demande,l’avis de non objection du Japon pour un montant total de 6.984.385.430 FCFA pour la réalisation de microprojets sociocommunautaires.
L’ambassadeur Kiyofumi KONISHI, ne dira pas le contraire car, pour lui, le gouvernement japonais est heureux de financer ces projets dont la réalisation permettra non seulement d’offrir un meilleur cadre de travail aux élèves et aux enseignants, mais également d’améliorer les conditions de vie des populations à travers un accès facile à l’eau potable. « Ledit projet couvre 75 Communes sur les 77 dont dispose le Bénin et s’inscrit parfaitement dans le Programme d’Action du Gouvernement (PAG) qui fait de l’éducation et l’accès à l’eau potable l’une de ses priorités », ajoutera le diplomate japonais.Il a réitéré l’engagement de son pays à continuer à accompagner le Bénin pour la lutte contre la pauvreté et un mieux-être des populations béninoises. Quant-au ministre d’Etat Bio Tchané, il a saisi l’opportunité de la conférence de presse pour exprimer au nom du gouvernement béninois et de son chef le président Patrice Talon, les reconnaissances du peuple béninois au gouvernement et à tout le peuple japonais.
Il est important de rappeler que le Bénin bénéficiera toujours à travers ce don, 7.350 tables-bancs pour les écoliers du primaire, 5800 tables-bancs pour les élèves du secondaire. A ceci s’ajoutent 526 bureaux et 537 chaises pour enseignants, 98 bureaux directeurs, 294 chaises pour bureaux directeurs et 124 tabourets de laboratoires.

De la participation du Bénin à la TICAD 7

Au détour de la conférence de presse, l’ambassadeur du Japon près le Bénin, Kiyofumi Konishi est revenu sur la participation du président Patrice Talon à la 7ème conférence internationale entre le Japon et l’Afrique dénommé TICAD 7. Pour le diplomate japonais « la TICAD 7 se tiendra la semaine prochaine à Yokohama au Japon du 28 au 30 août et j’espère vivement que la délégation du Bénin conduite par S.E.M. Patrice Talon, le Président de la République, apportera une contribution inestimable aux discussions dans cette conférence sur l’avenir de l’Afrique à l’échelle mondiale ». Il n’a pas manqué de rappeler l’engagement de son pays à promouvoir et à soutenir résolument le développement des ressources humaines et l’accès en eau potable en Afrique. « Un engagement qui a été renouvelé par la voix de son Premier Ministre ABE Shinzo lors de la 6ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD6), tenue à Nairobi au Kénya en août 2016 », a-t-il rappelé.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *