.
.

Le triomphe de la vérité

.

Autorité du Bassin du Niger: Le réseau des journalistes de l’ABN sort de sa léthargie


Créé en 2012, le réseau des journalistes de l’Autorité du bassin du Niger (ABN) s’engage à sortir de la léthargie dans laquelle il est plongé depuis quelques années. Pour ce faire, les membres de la coordination nationale du réseau se sont réunis le 27 juin dernier en atelier, pour donner un nouvel élan à leur creuset. Cet atelier de redynamisation, organisé à la direction générale de l’Eau à Cotonou, et qui a connu la présence d’Abdoulaye Kaya, l’expert en communication de l’ABN et celle  d’Okassè Botori, le vice-président de la coordination nationale des usagers (CNU), a été l’occasion de repréciser les objectifs assignés à l’ABN, de réfléchir à la mise en place d’une stratégie de communication, et aussi de mettre en place une structure plus légère et plus efficace pour la mise en œuvre des activités de l’ABN dans les différents Etats, et particulièrement au Bénin. Au bout de leur journée de travail, les participants ont procédé à l’élection d’un bureau de cinq membres, une équipe de choc pour insuffler une nouvelle dynamique au réseau pour les trois prochaines années. L’autorité du Bassin du Niger est l’une des plus anciennes organisations intergouvernementales africaines, créée en 1964 à Niamey sous sa forme originale qui était la Commission du fleuve Niger. Elle regroupe les neuf pays qui ont en partage le fleuve Niger. L’ABN a pour mission de promouvoir la coopération entre les pays membres et d’assurer un développement intégré du bassin dans tous les domaines, par la mise valeur de ses ressources notamment sur les plans de l’énergie, de l’hydraulique, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de la pisciculture, de la sylviculture, de l’exploitation forestière, des transports et communication et de l’industrie. Les États membres de l’ABN sont le Bénin, le Burkina-Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigeria, et le Tchad. Son siège est à Niamey, au Niger.

 

Abdoulaye Kaya, expert en communication de l’autorité du Bassin du Niger

« … que les nouveaux membres donnent  beaucoup plus de visibilité aux activités de l’ABN au niveau du Bénin»

« L’objectif de cet atelier est la redynamisation du réseau des journalistes de l’Autorité du Bassin du Niger. Ce réseau a été créé depuis 2012, mais le constat est quand-même amer, parce que les objectifs pour lesquels il été mis en place n’ont pas été atteints. Les résultats ne sont pas, du tout, satisfaisants. Il y a donc lieu de redynamiser ce réseau. …. Des nouveaux membres, nous attendons beaucoup plus de dynamisme, qu’ils donnent  beaucoup plus de visibilité aux activités de l’ABN au niveau du Bénin. Il faut que nous soyons plus agressifs en termes de diffusion des informations, et de sensibilisation. Cela ne peut pas se faire sans une synergie entre le secrétariat exécutif de l’ABN, la structure focale nationale de l’ABN au Bénin, le réseau des journalistes et la coordination nationale des usagers.  C’est ensemble qu’on peut aider  les membres du réseau de journalistes pour pouvoir atteindre les objectifs ».

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *