.
.

Le triomphe de la vérité

.

Renforcement des capacités: Les acteurs outillés sur la gestion de production cinéma et audiovisuel


Dimitri Fadonougbo et les acteurs du cinéma bénéficiaires de la formation

Le Centre national du cinéma et de l’image animée de Cotonou abrite depuis le mercredi 26 décembre, une formation à l’endroit des acteurs du monde du cinéma sur la gestion de production cinéma et audiovisuel. Cette séance de recyclage est une initiative de Dimitri Fadonougbo, Directeur de la maison de la culture, et appuyée par le Fonds des arts et de la culture.

Outiller les acteurs de la cinématographie sur la gestion de production afin de faire d’eux, de véritables artisans dans la qualité des productions. C’est l’objectif de cette séance de formation conduite de main de maitre par Dimitri Fadonougbo, et qui a réuni plus d’une dizaine d’amoureux du cinéma. Une initiative qui vise à faire acquérir aux bénéficiaires, des acquis en vue de s’approprier les aptitudes, les compétences, les dispositions à mettre en œuvre pour devenir de véritables gestionnaires de production. Selon les explications du formateur et initiateur de la formation, Dimitri Fadonougbo,  cette séance répond à la nécessité de mettre en lumière le métier qu’est la gestion de production. En effet, explique-t-il, l’Isma et l’Inmaac sont les deux écoles qui forment les étudiants aux métiers de la culture et des arts, mais, « il reste beaucoup à faire car, pour avoir de véritables gestionnaires de production, il faut suivre tout un cursus ». Et pour y arriver, Dimitri Fadonougbo trouve judicieux de croitre le nombre d’étudiants qui se spécialisent dans ce domaine, afin d’avoir des spécialistes capables de fournir des œuvres cinématographiques de qualité et inonder les chaines de production. « Ce métier est très peu connu alors qu’il est au début et à la fin de toute production. Nous avions estimé qu’il faut commencer par donner le goût à ceux qui ont commencé par s’exercer dans ce  domaine. Nous nous attendons à voir des béninois très bien outillés en terme de gestion de production », a-t-il  ajouté. Un objectif déjà atteint, à en croire l’un des bénéficiaires de la formation, Alex Adjibola Fadonougbo. « La gestion de la production est peu connue et je suis cette formation pour devenir un bon gestionnaire de production », confie-t-il. Il faut rappeler que cette formation prend fin demain, samedi 29 décembre 2018, et aura permis aux bénéficiaires d’acquérir des notions sur plusieurs axes dont : la communication, l’analyse d’un projet de production, la préparation, le suivi de fabrication ou de mise en œuvre d’un projet de production, et enfin, l’exploitation d’un projet de production.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
3Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *