.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pour une mise en œuvre efficace de ses activités: Le PAM forme ses agents et ses partenaires sur le MDCA


Les participants à la formation

Le Programme alimentaire mondial (PAM) organise depuis ce lundi, 17 décembre à Benin Royal hôtel à Cotonou, un atelier de formation sur le Mobile Data Collection and Analytics (MDCA). L’atelier, qui prend fin le vendredi 21 décembre, réunit des agents venus des 5 bureaux du PAM et du bureau régional de Dakar, ainsi que des ONG partenaires impliquées dans la mise en œuvre des activités du PAM sur le terrain. Le MDCA est un dispositif de collecte de données et de suivi évaluation mis en place par le PAM. C’est un outil qui permet d’avoir les données en temps réel, de les analyser, de suivre les activités sur le terrain et de reformuler les stratégies d’intervention afin d’attendre les résultats escomptés.  A l’ouverture officielle de la formation lundi dernier, Aboubacar Koisha, le directeur adjoint du PAM Bénin/Togo, après être revenu sur les caractéristiques du MDCA qui, a-t-il noté, est déjà en application dans 24 pays, a souligné qu’il permet aussi de minimiser les erreurs. Compte tenu de tous ces avantages, Aboubacar Koisha a jugé qu’il était important de ne pas garder le MDCA au seul niveau du PAM, mais plutôt de le vulgariser au niveau de tous les partenaires pour l’atteinte des objectifs stratégiques de l’institution onusienne. L’outil vient donc à point nommé au Bénin où le PAM exécute pour le compte du gouvernement, le Programme national d’alimentation scolaire intégré (PNASI) dont un volet concerne les cantines scolaires. Dans le « plan stratégique du Bénin pour la période 2019-2023, il y a un focus sur les cantines scolaires (…). Il est important que le PAM puisse suivre les résultats, collecter les indicateurs au niveau de ses activités de manière à ce qu’on puisse informer non seulement nos bailleurs de fonds, mais aussi les bénéficiaires et l’organisation qui est le PAM à l’interne. Cela permet de soutenir le gouvernement dans la mise en œuvre du programme et dans l’atteinte de l’Agenda 2030 », développera M. Koisha sur ce point. Après deux jours de formation, les personnels du PAM cèdent la place aujourd’hui et demain aux partenaires. Vendredi, dernier jour de l’atelier, tous les participants effectueront une descente sur le terrain pour toucher du doigt le fonctionnement du MDCA, et constater comment il permet de suivre les indicateurs de la mise en œuvre du PNASI.

Flore NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *