.
.

Le triomphe de la vérité

.

Inauguration du poste de contrôle juxtaposé de Sèmè- Kraké: Talon et Buhari offrent un joyau aux deux peuples et à tous les usagers


Les Président Talon et Buhari coupant le ruban

«Au-delà du rituel de mise en exploitation de cette belle infrastructure administrative, notre rencontre de ce jour témoigne de la volonté des autorités de nos deux pays d’œuvrer en convivialité pour faciliter les échanges et les fréquentations des frères et sœurs vivant de part et d’autre de ce que nos administrations appellent frontière», a affirmé hier mardi 23 octobre, le chef de l’Etat du Bénin, Patrice Talon,  lors de la cérémonie officielle d’inauguration du poste de contrôle juxtaposé (Pcj) de Sèmè-Kraké, installé à la frontière Bénin-Nigéria. C’était en présence de son  homologue nigérian, Muhammadu Buhari et de plusieurs hautes personnalités dont le président de la commission Cédéao, Jean Claude Brou, de différents ministres des deux pays, des représentants du corps diplomatique, des partenaires techniques et financiers, ainsi qu’un grand nombre de populations. « L’événement de ce jour est une étape importante dans notre processus de construction de notre espace de libre circulation Cédéao. Désormais, nos concitoyens et les autres voyageurs qui passent de l’un de nos deux pays à l’autre, auront la vie un peu plus facile. Nos administrations policières coopéreront plus facilement pour assurer notre sécurité. Nos administrations douanières assureront avec plus d’efficacité leur mission », a ajouté le président Talon.

D’un coût global de 13 milliards FCFA, ce projet lancé depuis octobre 2014 a été financé par l’Union européenne et entre dans le cadre du programme de facilitation des transports et transit routier. Il est construit sur une superficie de près de 17 hectares et subdivisé en 3 zones à savoir, la zone pour les véhicules commerciaux avec passagers, la zone pour la manutention  des marchandises (douane) et la zone  pour la traversée des piétons. C’est un ouvrage frontalier très moderne qui comprend plusieurs bâtiments, notamment, des blocs administratifs, une  brigade de douane, une zone d’inspection des camions,  des magasins, des toilettes, un pont bascule, une salle de contrôle via scanner, une zone de prière, un service de santé, une salle d’entretien et d’entreposage de groupe électrogène, etc.

Le président de la commission de la Cédéao, Jean Claude Brou,  a insisté hier sur  l’importance de ce poste entre le Bénin et le Nigéria. Pour lui, il vise à faciliter les formalités de commerce et de transit, la circulation des personnes et des biens au plan économique. Le président nigérian  a également exprimé sa joie de voir aboutir ce grand projet qui, a-t-il espéré, va rapprocher les peuples du Bénin et du Nigéria tout en facilitant le transport et le commerce entre les deux Etats.

 

Allocution de S.E.M. Patrice Talon à l’occasion de l’inauguration du poste de contrôle juxtaposé de Sèmè-Kraké

  • Monsieur le Président de la République Fédérale du NIGERIA,
  • Monsieur le Président de la Commission de la CEDEAO,
  • Mesdames et Messieurs les Ministres,
  • Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et chefs de délégations,
  • Mesdames et Messieurs,

Bienvenus à SÈME-KRAKE, patrimoine de ce même peuple bénino-nigérian, symbole parmi tant d’autres, de notre passé commun, de notre présent interdépendant et de notre avenir éternellement inséparable.

Au-delà du rituel de mise en exploitation de cette belle infrastructure administrative, notre rencontre de ce jour témoigne de la volonté des autorités de nos deux pays d’œuvrer en convivialité pour faciliter les échanges et les fréquentations des frères et sœurs vivant de part et d’autre de ce que nos administrations appellent frontière.

L’événement de ce jour est une étape importante dans notre processus de construction de notre espace de libre circulation CEDEAO.

Désormais, nos concitoyens et les autres voyageurs qui passent de l’un de nos deux pays à l’autre, auront la vie un peu plus facile.

Nos administrations policières coopéreront plus facilement pour assurer notre sécurité.

Nos administrations douanières assureront avec plus d’efficacité leur mission.

En résumé, le rapprochement de nos administrations frontalières dans un même espace et leur connexion l’une à l’autre contribueront à l’amélioration des performances de nos administrations respectives et au confort de la circulation des personnes et de leurs biens.

Mais nous ne pouvons et ne devons nous satisfaire de ce petit pas. Notre ambition est de parvenir au plus vite à notre objectif : la libre circulation des personnes et des biens et l’intégration effective de nos économies, voire de nos peuples qui sont les mêmes si ce n’est les affres de la colonisation.

Monsieur le Président,

Distingués invités,

C’est avec honneur et empressement que nous irons dans un instant couper le ruban d’inauguration du poste de contrôle juxtaposé.

Contrôle et juxtaposé : ces deux mots matérialisent bien le chemin qu’il nous reste à parcourir pour satisfaire l’exigence de libre circulation de nos peuples.

Puissions-nous œuvrer davantage afin que ce reste de chemin soit fait en notre temps, je veux dire sous nos yeux.

Je vous remercie.

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page