.
.

Le triomphe de la vérité

.

Harmonisation du règlement des championnats nationaux de football: Le comité exécutif et les clubs pour une compétition sans anicroche


En prélude aux championnats nationaux de football, saison 2018-2019, le nouveau comité exécutif de la Fédération béninoise de football et les représentants des clubs ont procédé, le samedi 22 septembre 2018, à une séance d’harmonisation du règlement qui régit lesdites compétitions. C’est au cours d’une réunion tenue au siège de la Fbf à Djassin, dédiée à l’étude des points chocs dudit règlement. Et dans les débats autour du document scindé en 8 titres, 25 chapitres et 88 articles et présenté par Francis Gbian et Imorou Bouraima, sous les regards bienveillants du président de Chacus, il ressort que pour l’inscription, les clubs n’ont pas à payer de cahier de charges avant de s’engager pour prendre part au championnat. Pour ce qui concerne les joueurs, seuls ceux qui sont enregistrés à la Fbf seront autorisés à participer au championnat. Il est aussi précisé qu’un joueur ne peut signer que pour deux clubs au plus dans la saison et suivant les périodes d’enregistrement. «Et dans le cas échéant, la période d’inscription des joueurs qui est en cours actuellement prend fin le 20 octobre 2018. Elle s’ouvre à la trêve et dure un mois », a souligné Imorou Bouraima avant d’insister que chaque club a droit d’enregistrer 30 joueurs par saison (20 nationaux, 10 étrangers dont 5 seront alignés par match). Selon le règlement, les championnats Ligue 1 et Ligue 2 se dérouleront en linéaire avec 19 clubs en Ligue 1 et 19 clubs en Ligue 2. Pour ce qui est de la descente en division inférieure et de la montée en division supérieure, le règlement a prévu que les 5 derniers de Ligue 1 descendent en Ligue 2 ; que les 6 derniers de la Ligue 2 descendent en Ligue 3 et que les deux premiers de Ligue 2 montent en Ligue 1 tout comme les deux premiers de Ligue 3 qui doivent monter en Ligue 2. Et parlant du classement général, le comité d’organisation des championnats a prévu dans le règlement les critères pour éviter les problèmes de gestion. Ainsi, en cas d’égalité entre des clubs, la différence de buts (goal average) sera le premier critère de partage, viendra ensuite le nombre de buts marqués dans l’ensemble des matches, ensuite la confrontation directe, le fairplay (-1 point pour carton jaune, -3 pour carton rouge indirect ou accumulation de cartons jaune, -4 pour rouge direct).

Soulager les clubs
La sécurité du match laissée à la charge de l’équipe qui reçoit pour le match, sera désormais prise en charge par la Fédération ou la ligue de football. Les arbitres seront recyclés à quelques jours du démarrage du championnat. A ce niveau, le président de Chacus a rassuré les responsables de clubs que lui et son comité tiendront rigueur dans l’organisation des championnats. «On fera tout pour montrer que vous avez en face de vous des gens responsables », a-t-il déclaré avant de poursuivre qu’il n’y aura pas la place pour le faux, ni pour la tricherie. «Je n’hésiterai pas à sanctionner même le membre de mon comité qui s’adonnera à la magouille », a-t-il mis en garde. Et pour éviter la tricherie au niveau des arbitres, le président a évoqué la thèse de «l’arbitre secours » à qui la Fédération fera appel pour poursuivre un match au cours duquel l’arbitre principal serait soupçonné de tricherie au profit d’un club. «Ce sera une folie, mais nous tout ferons pour mettre fin à la tricherie », a-t-il insisté.

Buffles-Aspac : l’affiche inaugurale
Le championnat national football, saison 2018-2019 sera lancé à Parakou le 29 septembre 2018. L’affiche inaugurale opposera les Buffles de Parakou, champions en titre, à Aspac. C’est ce qu’a retenu le comité d’organisation des championnats de ligue 1, ligue 2 et Ligue 3 au Bénin. Mais, après le lancement, les matches ne vont pas enchainer. Et tous les présidents de clubs sont invités à participer à ce match d’ouverture de la saison. Ils sont également invités à rester aux chevets des Ecureuils. Il va falloir donc attendre 2 semaines pour voir tous les clubs rentrés réellement dans la compétition. Selon les explications du président de la Fbf, Mathurin de Chacus, juste après le lancement, le comité va rentrer de pleins pieds dans la préparation de la double confrontation entre les Ecureuils du Bénin et les Fennecs d’ Algérie. Deux matches pour lesquels la mobilisation de tous derrière la sélection nationale est souhaitée afin de permettre à Michel Dussuyer et ses hommes de créer la sensation.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
1Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *