.
.

Le triomphe de la vérité

.

Patrimoine: Vers la récupération des œuvres culturelles béninoises en France


Oeuvres d’arts béninois

Réuni ce mercredi 12 septembre sous la présidence de  Patrice Talon, le Conseil des ministres a décidé de la mise sur pied du Comité chargé de la coopération muséale et patrimoniale entre la France et le Bénin. L’objectif visé est de procéder à la restitution des œuvres culturelles du Bénin en France dans les règles de l’art. Le 26 août 2016, renseigne le compte rendu du Conseil des ministres, le Bénin a officiellement porté devant la République française, une requête visant la restitution des biens culturels issus du patrimoine national se trouvant dans plusieurs musées et collections français. Suite à cette démarche, des échanges ont eu lieu entre autorités au plus haut niveau des deux pays. Ainsi, c’est dans l’optique de poursuivre les discussions et rendre officielle la restitution des œuvres concernées,  que le  gouvernement a mis sur pied ce comité composé de personnalités réputées dans le domaine. Ledit comité a pour mission de définir avec la partie française, le cadre de partenariat et les modalités de circulation et de restitution des œuvres culturelles du Bénin en France, et de convenir des modalités de réalisation d’un inventaire exhaustif des œuvres et des biens culturels concernés.  Il  a pour objectif de conduire le processus afin que le Bénin puisse rentrer en possession de ses biens qui sont d’une valeur historique, spirituelle et culturelle inestimable. C’est un nouveau pas franchi dans l’ambition du gouvernement du président Talon de voir revenir au bercail ce patrimoine. C’est aussi la preuve de ce que le dossier avance méthodiquement, car la charge revient désormais au président de ce comité, Nouréini Tidjani Serpos, ancien haut responsable de l’Unesco. Il est important de préciser que la valeur historique, spirituelle et culturelle de ces biens pour notre pays est inestimable et participe de son identité. Une identité qui préoccupe le gouvernement  qui en a fait  un pan de sa  politique globale de renaissance du tourisme béninois pour en faire un levier de développement.

 

Noureini Tidjani Serpos

Nouréini Tidjani Serpos nommé à la tête des 17 experts culturels

Ancien sous-directeur général Afrique Francophone de l’Unesco Nouréini Tidjani Serpos est nommé par le gouvernement du président Patrice Talon pour présider le  comité chargé de la coopération muséale et patrimoniale entre le Bénin et la France. Ce comité composé de 17 experts culturels béninois  a pour mission de définir avec la partie française, le cadre de partenariat et les modalités de circulation et de restitution des œuvres culturelles du Bénin en France et de convenir des modalités de réalisation d’un inventaire exhaustif des œuvres et des biens culturels concernés. En effet, « nous sommes des négociateurs en mission » a indiqué un membre du comité contacté par Rfi. A entendre ce dernier, ces négociations se feront dans la plus grande courtoisie et sans brutalité. Décidé et créé en conseil des ministres mercredi dernier, le  comité chargé de la coopération muséale et patrimoniale entre  le Bénin et la France a  pour objectif de conduire le processus afin que le Bénin puisse rentrer en possession de ses biens qui sont d’une valeur historique, spirituelle et culturelle inestimable.L’instance  aura à   définir les modalités de restitution des œuvres d’arts avec la partie française représentée par l’universitaire Bénédicte Savoy et le l’écrivain musicien sénégalais Felwine Sarr.  Il est important de souligner  la présence d’un muséologue, d’un traditionaliste et d’un historien d’art dans ce comité chargé de rapatrier les œuvres d’arts emportés de façon illégale  par la France pendant la période coloniale.

Yannick SOMALON

 

 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *