.
.

Le triomphe de la vérité

.

Non déclaration de patrimoine: L’ANLC donne un ultimatum de 21 jours aux députés et ministres fautifs


Les députés, ministres et autres membres des institutions de la République qui n’ont pas encore procédé à la déclaration de leur patrimoine, à l’entrée, à la sortie ou ceux qui sont encore en fonction sont tenus de le faire au plus tard le lundi 17 septembres 2018 prochain. Soit exactement dans 21 jours. C’est un appel qui tient lieu de dernier avertissement à eux adressé cet après-midi par le Président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption ( Anlc), Jean-Baptiste Elias, au cours d’une conférence de presse tenue au siège de l’ institution à Cotonou. Après les relances et autres interpellations à l’endroit de toutes les institutions concernées et des personnalités elles-mêmes, l’Anlc entend aller de la manière la plus forte dans les prochains jours pour tous ceux qui ne se mettront pas en règle. «C’est la loi N°2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin qui charge l’Anlc à veiller à l’application des dispositions existant en ce qui concerne la déclaration du patrimoine de la part des membres des institutions de la Républiques et autres hauts cadres de l’Etat concernés » a souligné Jean-Baptiste Elias. «A partir du 17 septembre, l’Anlc va saisir la Cour suprême pour tous ceux qui n’auraient pas rattrapé le train en marche et ils seront sanctionnés » a-t-il prévenu. Selon les dispositions en vigueur, tous ceux qui seront dans le cas, écoperont d’une amende égale à 6 mois de rémunérations suivant les fonctions qu’ils exercent. « Pour ceux qui sont déjà partis, on va émettre un ordre de justice contre eux » a aussi averti Jean-Baptiste Elias. Si dans des institutions comme la Présidence, la Haac, la Cena l’Anlc, la Cour suprême, tous les membres se sont déjà acquittés de leur devoir, d’autres sont encore à la traîne, selon le décompte fait par l’Anlc. C’est le cas de l’Assemblée nationale, où, seulement 58 députés sur les 82 actuels (suite au décès d’un des leurs) ont déclaré leurs biens. Au conseil économique et social aussi, seuls 22 conseillers sur les 30 se sont mis en règle et 8 sur 12 du côté de l’Autorité de régulation des marchés publics. A partir du 17 septembre, l’Anlc rendra compte également de la situation des autres assujettis à la déclaration du patrimoine dont les directeurs de cabinets, leurs adjoints et autres, a aussi annoncé Jean Baptiste Elias.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *