.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réunion annuelle de concertation bilatérale: Le Bénin et le Japon renforcent leur coopération


L’ambassadeur du Japon au Bénin Kiyofumi konishi et le ministre Aurélien Agbénonci lors de l’ouverture de la rencontre

Placée sous l’autorité du ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, la réunion annuelle de concertation bilatérale entre le Bénin et le Japon s’est tenue ce jeudi, 23 août 2018 à Cotonou. Une occasion pour les deux pays de faire le point des projets en cours et d’échanger principalement sur le processus de la Ticad (Tokyo international conference on african development) édition 2018, et le Plan directeur de l’Aménagement des corridors pour l’anneau de croissance en Afrique de l’Ouest (Cacao).

En lieu et place du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané empêché, c’est le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, qui a prononcé l’allocution d’ouverture de la rencontre. De ses propos, il ressort que cette rencontre s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Bénin et le Japon, et permettra au deux pays de passer en revue les différentes interventions du Japon au Bénin, d’apprécier leur performance et d’échanger sur les difficultés qui entravent leur bonne exécution, en vue d’apporter des solutions appropriées. L’ambassadeur du Japon au Bénin Kiyofumi Konishi a fait le point des projets japonais en cours d’exécution au Bénin, les dotations en infrastructures, et salué la performance économique du Bénin. « Selon les prévisions Standard and Poor’s, le taux de croissance sera de 6,3% sur la période 2018-2021 et le déficit budgétaire devrait se réduire à 4% en moyenne sur la même période. Personne ne doute que ces bonnes tendances sont le fruit de la pertinence et de la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (Pag) et des réformes engagées », a-t-il ajouté. Pour le diplomate japonais, il est important de se féliciter de ce que le gouvernement du Japon et le peuple japonais aient contribué en partie au développement du Bénin avec qui ils partagent les mêmes valeurs universelles dont la liberté, la démocratie, les droits de l’homme, l’Etat de droit et la bonne gouvernance. « Je voudrais vous rassurer que le Gouvernement a pris les mesures nécessaires à travers les différents mécanismes de suivi (Comité de suivi des projets phares, Comité de suivi des projets prioritaires, Unités présidentielles de suivi) pour assurer une bonne gestion des différentes initiatives et interventions du Japon au Bénin », a précisé le ministre Agbénonci. Il a souhaité à cet effet que la Jica implique davantage les services techniques dans le suivi de la mise en œuvre des projets pour une meilleure performance des réalisations. Abdoulaye Bio Tchané, présent à la clôture de la rencontre, a invité les différents acteurs à jouer, chacun en ce qui le concerne, sa partition pour une meilleure performance des projets.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *