.
.

Le triomphe de la vérité

.

Coopération Bénino-Belge: La finalisation du document de stratégie 2019-2023 au cœur des échanges


Le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané et le directeur général de la coopération au développement de la Belgique, Bruno Van Der Plujim

Sous la direction du ministre du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, le gouvernement du Bénin et la délégation belge au Bénin ont  tenu dans la matinée  du mardi 31 juillet 2018, une rencontre d’échanges sur la finalisation du programme indicatif de coopération intitulé « Document de stratégie entre le Bénin et le Royaume de Belgique 2019-2023 ». Ce  programme vise la réduction du taux de mortalité infantile et la mise en place d’un projet d’appui pour renforcer l’agriculture  béninoise.

Rencontre d’échange et de finalisation du «Document de stratégie entre le Bénin et le Royaume de Belgique 2019-2023 » entre le Bénin et la Belgique. C’est ce à cet exercice que s’est adonné  le gouvernement béninois représenté par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, assisté par ses collègues de la santé, Benjamin  et de l’agriculture, Gaston Dossouhoui. Pour le ministre du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, le document en cours de finalisation est basé sur deux objectifs stratégiques. « Premièrement, contribuer à la création d’emplois décents et durables, à l’augmentation des revenus des acteurs économiques, et à l’amélioration des équilibres macroéconomiques de notre pays. Deuxièmement, contribuer notamment à la réduction de la mortalité materno-infantile et améliorer la productivité du capital humain », a-t-il précisé.  Cette rencontre selon ses propos, doit  permettre, entre autres, de choisir le processus à mettre en œuvre pour que le document soit finalisé avant 2019.  Pour Bruno van der Plujim, directeur général de la coopération au développement de la Belgique, il s’agira de convenir ensemble des grands choix stratégiques qui vont augmenter un peu plus les perspectives du programme et d’affiner les détails. « Se mettre d’accord sur le processus ne peut que me réjouir de la fréquence de ces échanges », a-t-il dit. En clair, il s’agira, grâce à ce programme de coopération, de rendre plus performant le secteur de la santé  et de promouvoir la création d’emplois au Bénin.Il est important de rappeler que la coopération bénino-belge, vise essentiellement à améliorer les conditions de vie des populations béninoises.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *