.
.

Le triomphe de la vérité

.

Affaire faux Médicaments: Le gouvernement exige le respect du mandat de dépôt


La question de faux médicaments n’a pas fait l’objet des décisions prises en conseil des ministres. Cependant, sur insistance des professionnels des médias présents au point de presse du conseil des ministres, le garde des sceaux a donné l’avis du gouvernement sur la question. À l’entendre, l’absence du député Atao et sa non comparution sur convocation du juge a déjà abouti à un mandat de dépôt. Selon ses explications, une personne sous mandat de dépôt aperçue par les forces de sécurité doit sans négociation être transférée dans la maison d’arrêt indiquée sur le mandat de dépôt en attendant la décision du juge. Ce qui n’a pas été respecté par le juge d’instruction ni par le juge des libertés. Le garde des sceaux dit pouvoir prendre ses responsabilités dans ce sens afin de faire respecter la décision du mandat de dépôt. Sur la santé du député, il dit s’en tenir aux déclarations du procureur.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *