.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gestion du pays Selon le Président du mouvement « l’Eveil Béninois », Charles Janvier Sossou: « Patrice Talon est le président qu’il faut pour le Bénin »


Charles Janvier Sossou, Président du mouvement l’Eveil Béninois

Le Président du mouvement l’Eveil Béninois, Charles Janvier Sossou rompt le silence. Au détour de l’émission « la vraie version » de Guérite TV Monde, Charles Sossoua abordé plusieurs sujets de l’actualité nationale dont entre autres la gouvernance du régime du nouveau départ, la lutte contre la corruption enclenchée par le président Talon et le Ravip. Appréciant l’opération qui se déroule sur toute l’étendue du territoire national, le RAVIP, le Président du mouvement l’Eveil Béninois, Charles Janvier Sossou a confié que c’est une bonne chose. «Il ne constitue pas une liste avec laquelle le président ira aux élections avec comme le pensent certains béninois. Il est outil de développement indispensable pour notre pays», a-t-il souligné. Après avoir développé les avantages de ce recensement, l’invité de l’émission a saisi l’occasion pour inviter tous les Béninois à aller se recenser.  Parlant de la gouvernance sous le régime Talon, le natif de Savalou a souhaité qu’il faut que « le peuple se prenne un peu plus au sérieux». Car, les différentes activités qui sont exécutées émanent du projet de société du candidat Talon. Il a cité en exemple le déguerpissement tout en s’interrogeant sur le mode d’occupation des artères qui est développé au Bénin. « Dans quel pays sérieux peut-on s’installer anarchiquement comme ça ?» se questionne-t-il avant de lâcher que «Patrice Talon est le président qu’il faut pour ce pays ». Il a aussi confié que son mouvement, l’Eveil Béninois, est national et qu’il se préparait à se porter candidat en 2016 quand il a vu en Talon l’homme idéal pour gouverner le Bénin. Se prononçant sur les choix politiques du camp Yayi notamment celui relatif à la candidature de Lionel ZINSOU à l’élection présidentielle de 2016, il a trouvé que ce choix est une grave erreur de la part du président Yayi qui aurait pris quelqu’un parmi ses collaborateurs afin d’assurer la victoire. «C’est une grave erreur du président Boni Yayi d’avoir positionné Zinsou comme candidat à la présidentielle de 2016 », a-t-il déclaré estimant que le candidat Zinsou n’était pas qualifié pour participer au second tour. «Je ne sais pas par quelle alchimie Zinsou s’est retrouvé au second tour», a-t-il insisté. D’après ses déclarations, le candidat du régime Yayi n’est pas arrivé deuxième à l’issue du premier tour. «Tout le monde sait ce qui s’est passé. De l’argent on en a partagé comme de petits pain», a informé le président du mouvement l’éveil béninois.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *