.
.

Le triomphe de la vérité

.

Système communicationnel de la Police technique et scientifique: Magistrats, policiers et gendarmes aguerris


Photo de famille des participants à la fin de la formation

25 officiers supérieurs de la police, de la gendarmerie nationale et des magistrats se sont abreuvés à la source de la France par des outils efficaces pour une communication interne et externe plus opérante dans le renforcement de la Police technique et scientifique (PTS) au Bénin. Ils sont essentiellement des directeurs techniques et centraux de la police et de la gendarmerie. C’était du 20 au 25 Novembre 2017 à l’hôtel du Lac. Placé sous le thème intitulé : « La communication interne et externe et la Police technique et scientifique », il rentre dans la mise en œuvre du projet d’Appui au renforcement de la police technique en Afrique de l’Ouest (ARTECAO), piloté par le Coordonnateur régional, Emmanuel PRAT. Après cinq jours de rudes et laborieux travaux d’échanges et de partage de connaissances, les participants ont reçu leur parchemin de fin de formation financée par l’Union européenne (UE). Durant donc cinq jours, les stagiaires ont bénéficié des présentations claires et instructives, aussi riches que variées sur les notions telles que : le modèle de communication interne et externe de la préfecture de police de Paris, la communication comme mission de police, l’acte de communication et de commandement, les grands principes de la communication, l’opportunité de communiquer, la communication interne et externe, l’importance des réseaux sociaux et leur utilisation et les précautions à prendre, la communication de crise, la gestion sur le long terme de crise, l’élaboration d’un plan de gestion de communication, les communiqués, points et conférences de presse, l’interview radio-télévision, la compréhension de l’importance de la police technique et scientifique. Pour la formatrice, la commissaire divisionnaire de police, Johanna PRIMEVERT, Chef du service de la communication de la Préfecture de police de Paris, l’objectif de la formation était d’expliquer la communication interne à destination des policiers, des gendarmes, magistrats et aussi la communication externe destinée aux populations pour un professionnalisme dans la prévention des crimes. Au nom de l’Ambassade de France au Bénin, l’attaché de service de sécurité intérieure, le Colonel Bruno MANIN, a indiqué l’intérêt pour le Bénin d’avoir une PTS efficace. A cet effet, il a invité les bénéficiaires à expliquer et informer régulièrement sans oublier de sensibiliser avant de mieux faire face aux périodes de crise. Au-delà de la satisfaction, les participants ont, par la voix de leur Porte-Parole, Islamiath NOUKPO MOUSTAPHA, Juge d’instruction, dit leur disponibilité et engagement à faire rejaillir les connaissances acquises sur les collaborateurs. Toutefois, ils ont formulé des doléances à l’endroit de la hiérarchie pour une prise en compte de la communication interne et externe. Il s’agit de la création d’une cellule de communication au sein de la future direction générale de la police républicaine, l’identification et la sélection d’officiers pour leur formation comme officiers de presse, la mise à disposition de moyens matériels, techniques et financiers pour le fonctionnement de la dite cellule, l’organisation de stages similaires au profit des sous-officiers. Portant la voix du ministre de l’intérieur, le Directeur général de la police nationale, El Hadj Moukaïla IDRISSOU, s’est réjoui de ce que la formation changera les attitudes des cadres supérieurs de la police, de la gendarmerie et la justice aguerris, afin de leur permettre de mieux intervenir en temps de crise.

Ils ont dit

Roger GNIKPO, Commissaire spécial de Malanville, Participant
« Nous devons désormais cesser d’être les muettes et communiquer »
« Cette formation vient permettre à l’institution d’expliquer ce qu’elle fait pour garantir la sécurité des populations et sur ces actions. Cela appelle donc à la communication sur toutes ses formes requises. Et là, nous devons désormais cesser d’être les muettes et communiquer. Dès que nous serons dans nos unités respectives, nous avons la responsabilité de faire la restitution à nos collaborateurs ».

Lieutenant-Colonel André ASSOGBA OKOUNDE, Gendarmerie nationale, Participant
« Désormais, nous pouvons permettre aux magistrats de prendre des décisions justes lors des procès »
« Ce séminaire a permis de mettre un point sur la PTS qui est restée jusque là en souffrance dans notre pays et dans la sous-région. Il nous a permis de comprendre l’importance de certaines choses. Il faut vous dire que jusqu’ici, les preuves circonstancielles lors des infractions n’arrivent plus à convaincre. Etant donc en amont à la justice, nous devons prendre en compte, dans nos investigations, l’importance de la PTS qui nous permet de confondre désormais les criminels qui font disparaître les traces. Désormais, nous pouvons mettre en valeur certaines qualités et permettre aux magistrats de prendre, le cœur tranquille, les décisions justes lors des procès.

Emmanuel PRAT, coordonnateur régional du projet ARTECAO
« Nous attendons beaucoup de ces directeurs formés »
« Suite à cette formation, on attend d’eux qu’ils veillent à la mise en œuvre des recommandations que le projet est en train d’éditer au Bénin. Le modèle qui a été créé et validé par les autorités fait que nous attendons beaucoup de ces directeurs formés dans la diffusion et la mise en place du modèle au niveau territorial. La formatrice est une qualité que nous avons déplacée pour permettre aux participants de mieux cerner les informations. Nous sommes contents des autorités qui attachent du prix à la communication interne et externe en faveur des administrés béninois. Donc le projet travaille à les rapprocher des attentes des populations ».

Commissaire divisionnaire de police, Johanna PRIMEVERT, Formatrice, Chef du service de la communication, Porte-parole de la Préfecture de police de Paris
« C’était important pour moi de partager avec vous l’expérience de la préfecture de police de Paris »
« D’abord, j’ai été contente d’être si bien accueillie au Bénin que, je ne connaissais pas. L’objectif de cette formation était donc d’expliquer la communication interne à destination des policiers, des gendarmes, magistrats et aussi la communication externe à destination des populations pour que, justement, on puisse faire savoir le professionnalisme qu’on a en faisant passer des messages de prévention. C’était important pour moi de partager avec vous l’expérience de la préfecture de police de Paris, une expérience de communication en temps normal mais aussi en temps de crise. C’était très enrichissant d’avoir cette échange. Je crois qu’on a passé des jours où l’expérience professionnelle a été de mise ».

Commissaire Emmanuel TONOUKOUEN, Directeur national de la PTS, Participant
« La PTS est comme un projecteur qui permet à la police judicaire de découvrir les zones d’ombre volontairement créées par le criminel »
« Cette formation, nous avons profité pour communiquer sur la police technique et scientifique. Il faut dire que c’est un domaine de la police judiciaire qui était très souffrant. C’est un domaine laissé pour compte au Bénin et qui a beaucoup de faiblesses. Nous avons profité de cette formation pour en parler. En réalité, c’est la cible qui était importante. Ce sont les directeurs techniques et centraux de la police et de la gendarmerie que nous sommes, qui sommes venus écouter pour comprendre que nous avons du pain sur la planche en ce qui concerne la PTS. Il faut savoir que la PTS est comme un projecteur qui permet à la police judicaire de découvrir les zones d’ombre volontairement créées par le criminel pour brouiller les pistes de la vérité. Les décideurs doivent donc avoir des yeux sur ce qui se fait. Car, il y a déjà des agents déjà formés et qui sont sur le terrain. Donc, ils doivent maintenant plus communiquer avec eux. C’est de cette façon que la répercussion se fera sur le terrain ».

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *