.
.

Le triomphe de la vérité

.

6ème colloque des sciences, cultures et technologies/ 2017: L’UAC valorise les résultats des recherches


Le présidium à l’ouverture du colloque

« Arts, sciences et technologies pour le développement socio-économique des nations ». C’est sur ce thème central que porte le 6ème Colloque des sciences, culture et technologies de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Prévu pour durer du 25 au 30 septembre 2017, les travaux entrant dans ce cadre ont été ouverts ce lundi 25 septembre dans l’amphi Idriss Deby. Ayant réuni 26 Nations de la planète, avec 1400 participants pour 1250 communications variées, il a été l’occasion pour la première autorité de l’université, le Professeur Brice Sinsin, de partager avec ses hôtes, l’intérêt de cette rencontre scientifique. A l’en croire, il s’agit d’un colloque qui vise à susciter les résultats de recherches académiques en général et en particulier ceux qui ont des applications dans la résolution des défis de développement. Pour lui, la création est le grand défi qui préoccupe l’Uac. Une ambition saluée par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso. Selon son discours, cela traduit la vision du Président de la République dans le Programme d’action du gouvernement (Pag). C’est à ce titre qu’elle a précisé, combien la culture a un impact sur le développement et facilite l’intégration régionale. A sa suite, le Vice-recteur chargé des affaires académiques, le Professeur Maxime da Cruz a partagé les participants, les différents ateliers. Ils sont Lettres et sciences humaines, Sciences exactes et sciences de l’ingénieur, Sciences naturelles et agronomiques, Sciences juridiques, administratives et politiques, Sciences économiques de management et de gestion, Sciences de la santé et des activités physiques et sportives. Les universitaires et chercheurs venus donc de tous les horizons et de différentes disciplines, échangeront également les résultats de recherche scientifique. Une initiative qui permettra à l’Uac de contribuer à la vulgarisation des résultats de recherches scientifiques dans le domaine de l’art, des innovations technologiques et des inventions. La distinction de sa Majesté El hadj Sarki Usman Umaru Sabi Kpassi II, Emir de Yashikira du Nigéria a mis fin à la cérémonie d’ouverture.

Rollis Houessou (Stag)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *