.
.

Le triomphe de la vérité

.

Youth Ending Hunger 2017: De jeunes du Béninois et du Burkinabé réunis autour des opportunités du monde agricole


De jeunes du Béninois et du Burkinabé réunis autour des opportunités du monde agricole

Les jeunes artisans engagés dans l’éradication de la faim dans le monde, les Youth Ending Hunger (YEH) du Bénin et du Burkina-Faso, ont tenu hier, mercredi 30 août 2017, leur conférence nationale annuelle sur le thème : « le monde agricole, acteurs, opportunités et défis ». C’était à la Blue Zone de Zongo.

Comment assurer une meilleure sécurité alimentaire et promouvoir les droits à l’alimentation pour une autosuffisance alimentaire au Bénin. C’est l’objectif principal de cette conférence annuelle qui a rassemblé, dans un même cadre, les YEH, du Bénin et du Burkina, dans le but d’acquérir les rudiments nécessaires pour inciter d’autres jeunes à s’engager durablement dans l’agriculture. A travers le thème retenu pour cette année, la Représentante nationale de Hunger Free World Bénin, Fatoumatou Batoko Zossou, a beaucoup mis l’accent sur la nécessité de faire valoir l’entreprenariat agricole. Selon ses explications, le Bénin dispose de grandes opportunités pour faire valoir son agriculture qui est malheureusement ignorée et fuie par les jeunes. Elle déplore l’absence de la jeunesse dans ce secteur vital qui, une fois développée, génère d’importantes sources de revenus et contribue  à la croissance économique du pays. « Vous avez un devoir de faire en sorte qu’il y ait beaucoup à apprendre dans l’entreprenariat agricole. Il est temps de promouvoir nos cultures, afin de manger sain », a-t-elle indiqué, avant de convier les jeunes YEH à faire preuve de disponibilité et d’engagement dans les grands projets agricoles. Un appel qui n’a pas rendu indifférents les YEH du Bénin et du Burkina. Après avoir développé les diverses actions menées par les YEH du Burkina-Faso, dans le domaine de l’entreprenariat agricole et de la sécurité alimentaire, leur représentant, Rachidath Ouedraogo,  a plaidé pour une valorisation de l’environnement politico juridique pour rendre favorable le droit à l’alimentation au Bénin.  A son tour, Jacob Zinsou, représentant des YEH Bénin, a fait noter les atouts de l’agriculture tant sur le plan de la croissance économique, de la sécurité alimentaire, et aussi, de la lutte contre la faim qui se propage dans le monde pour diverses causes. Des avantages auxquels participent ardemment les YEH en travaillant pour  l’éradication de la faim, suscitant le leadership des autres jeunes à s’investir dans l’agriculture, en vue d’un environnement sain et d’une meilleure sécurité alimentaire. Au terme des allocutions, les jeunes YEH ont eu droit aux stratégies à adopter pour arriver au terme de leurs objectifs communs.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *