.
.

Le triomphe de la vérité

.

Reprise de l’élection du Chef de village d’Agassa-Godomè: La Commission Kpobli renvoie les conseillers à la concertation


Ousmane Batoko, Président de la Cour suprême

Les populations du village d’Agassa-Godomè, sis dans l’arrondissement d’Akassato, commune d’Abomey-Calavi, devront encore prendre leur mal en patience, pour connaitre le nom de leur future autorité locale. Et pour cause, le report du scrutin devant conduire à la réélection du chef de village.

Conformément à la décision de la Cour suprême de procéder à la reprise de l’élection du Chef de village d’Agassa-Godomè, les 7 conseillers de la localité ont répondu présent à la grande rencontre de ce mercredi 16 août 2017, à la mairie d’Abomey-Calavi. Il sonnait 16h10 minutes quand la commission électorale présidée par Léon Kpobli, fait son entrée dans la salle de conférence de l’hôtel de ville, pour le démarrage du scrutin. Après la vérification de l’identité des conseillers, le président Léon Kpobli passe en revue, la décision de la cour suprême relative à la reprise de l’élection du chef de village d’Agassa-Godomè, puis, les conditions prévues par le code électoral pour porter le titre de chef de village. A ce niveau, le président de la commission, Léon Kpobli, a dit ne pas reconnaitre Paulin Aplogan comme étant un membre proposé par le parti ayant obtenu la majorité des voix, les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE). Cette faveur a donc été accordée à Germain Tovimè, reconnu comme candidat proposé des FCBE. Mais, les résultats du vote ont été défavorables contre ce dernier qui a obtenu 3 voix pour et 4 contre. Au regard des contestations, le président de la commission, Léon Kpobli, a marqué une pause pour permettre aux conseillers de dégager en leur sein un proposé de la liste majoritaire, afin que l’élection puisse se poursuivre. Une stratégie qui a été vaine, vu l’échec de Germain Tovimè, à l’issue du second vote initié par le président de la commission, toujours par 3 voix pour et 4 contre. Au regard de ces résultats et vu l’absence d’un consensus, le président de la commission, Léon Kpobli, a donc renvoyé les conseillers du village d’Agassa-Godomè au consensus, afin qu’un des leurs soit dégagé à l’unanimité pour, non seulement être le proposé des FCBE, mais aussi porter le flambeau de la localité. D’un autre côté, celui qui, jusqu’à la dernière décision de la cour suprême occupait le titre de chef de village d’Agassa-Godomè, Paulin Aplogan, et dont l’élection avait été contestée à maintes reprises par son protagoniste, Germain Tovimè, entend adresser dans les prochains jours, un recours à la Cour suprême, pour illégalité du vote et non-respect des conditions prévues par le code électoral pour l’élection du chef de village.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *