.
.

.

Éliminatoires Chan 2018/Togo-Benin 1-1: Les Écureuils prennent une option sur la qualification


Abdel Bariou Bouraima en lutte avec des défenseurs togolais

Engagés pour le compte des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) Kenya 2018, les Écureuils du Bénin et les Éperviers du Togo se sont affrontés hier, dimanche 16 juillet 2017, au stade Kegué de Lomé. A l’issue de ce face à face, les deux sélections locales se sont séparé dos à dos (1-1). Un score qui permet aux poulains de Oumar Tchomogo d’être qualifiés en attendant le match retour.

En quête de la qualification pour le deuxième tour des éliminatoires du Chan Kenya 2018, les Écureuils du Beénin y sont presque. En effet, opposés à leurs homologues de la sélection locale du Togo, ils ont à défaut de s’imposer, réussi à obtenir un match nul d’un but partout. Dominateurs de la première partie, ils ont logiquement pris l’avantage en toute fin de la première mi-temps par l’entremise de l’inévitable Marcellin Koukpo. Servi dans sa course par Abdel Barirou Bouraima qui entre temps a décalé sur la gauche, l’attaquant des Buffles de Parakou a, après un contrôle orienté sur son pied droit, décoché une bolide que Djeri Bassa Sabirou, le gardien des éperviers a détournée dans ses filets, à la 45ème minute. L’égalisation des hommes de Jean Paul Abalo, est intervenue seulement deux minutes après la reprise. Sur une tergiversation de Mama Seibou, Guillaume Yenoussi a récupéré le cuir en milieu de terrain, élimine la défense béninoise et tente de prendre Steve Glodjinon. Ce dernier bien présent sur ses 7,32 m, a fait échec à sa tentative. Mais Sewanou Koidjo à l’affût , reprend victorieusement la balle qui trainait dans la surface. 1-1, à la 47e minute! Plus rien ne sera marqué malgré les nombreuses tentatives observées des deux côtés. Pour Vizir Touré, adjoint de Oumar Tchomogo, ce résultat est satisfaisant et représente le fruit des mois de travail effectué avec les joueurs. « Nous savons qu’on allait jouer la qualification ici. Ce qui veut dire qu’on voulait gagner le match. Mais à l’arrivée, on a fait un nul avec un but de marquer à l’extérieur. Ce n’est donc pas un mauvais résultat », a t il déclaré tout en rassurant qu’ils vont essayer de corriger les imperfections afin de confirmer leur avance du but marqué à l’extérieur. Le sélectionneur togolais, pour sa part, estime que ses joueurs ont manqué de poigne dans la première partie du match mais se sont corrigés lors de la deuxième. « Ce qui nous a permis de décrocher ce nul face à une équipe béninoise bien en place », a-t-il fait savoir. Le capitaine des Écureuils, Mama Seibou a remercié ses coéquipiers et rassure qu’ils feront le nécessaire pour conforter cette avance précieuse qu’ils viennent de prendre. Le capitaine de l’équipe des Éperviers, Kokou Gazozo pense que lui et ses coéquipiers ne se laisseront pas faire, en tout cas, dans une semaine à Cotonou.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *