.
.

Le triomphe de la vérité

.

Révélations de Delphin KOUDANDE, ministre de l’agriculture sous l’arbre à palabre à l’événement Précis: « Le Bénin a crevé le plafond de la campagne cotonnière avec un record de 451000 tonnes »


Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Delphin O. Koudandé était ce mardi, 30 mai 2017, dans les locaux de L’Evénement Précis. 104e invité ‘’Sous l’arbre à palabres’’,  la rubrique-phare du journal, le ministre Koudandé a passé en revue avec les journalistes, pendant plus d’une heure et trente minutes, les grandes questions liées au département qu’il conduit depuis le 06 avril 2016. La mise en œuvre du PAG dans le secteur de l’agriculture aux changements climatiques, les OGM, la question brûlante de la liquidation de la Sonapra,  les avancées dans les filières agricoles autres que le coton ou la mise en valeur de la vallée de l’Ouémé sont quelques-uns des sujets abordés par le ministre et les journalistes. Répondant à une question sur la campagne cotonnière de 2016-2017, le ministre n’a pas caché sa fierté de voir le Bénin atteindre le record de 451.000 tonnes de coton, une performance bien au-delà des prévisions de départ qui avoisinaient 350mille tonnes. « Le record de 451.000 tonnes de coton n’a jamais été atteint au Bénin. Nous avons crevé le plafond », a déclaré le ministre qui met cette prouesse historique sur le compte du « savoir-faire de l’Association interprofessionnelle du coton (AIC), mais aussi la détermination que le gouvernement avait de relever le défi ». Alors que « tout était mis au point pour que la campagne ne puisse démarrer », Patrice Talon et son gouvernement ont travaillé d’arrache-pied pour remettre le coton béninois sur les rails, a révélé le ministre, tout en insistant sur les méthodes qui ont conduit à ce résultat réconfortant. Pour y arriver, la stratégie a consisté, selon le ministre, à relever l’AIC, « mise sous boisseau depuis près de quatre ans et sensibiliser les producteurs », a détaillé le ministre. En outre, l’Etata fait l’effort de payer les producteurs à temps, a ajouté Delphin Koudandé qui n’a pas fait mystère de l’implication personnelle du président Patrice Talon pour la réussite de la recette qui permet aujourd’hui au Bénin d’atteindre le record inédit d’un demi-million environ de tonnes de coton.

Flore NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *