.
.

.

Politique nationale: Patrice Talon sort ses griffes


Chose promise, chose due. Au lendemain du rejet de projet de révision de la constitution du 11 décembre 1990, le Président de la République, Patrice Talon, a décidé de prendre autrement les taureaux par les cornes. Face aux médias, le Chef de l’Etat a, non seulement exprimé son amertume au sort réservé à ce projet mais aussi sa volonté de faire désormais de la politique. Une promesse qui s’explique sur le terrain. Un mois après le 4 avril 2017, la politique du Président Talon est axée sur plusieurs points visant à donner priorité aux actions et réformes de son gouvernement. Le premier acte fort de cette stratégie politique a été la libération des énergies ayant été favorables à son accession au pouvoir. Plusieurs associations de jeunes, groupes et mouvements politiques, personnalités politiques et de divers rangs sont sortis de leur mutisme pour défendre les actions du gouvernement. A travers des émissions, des rencontres avec leurs pairs et autres séances de concertations, ces acteurs apportent des clarifications sur le bien-fondé des actions du gouvernement et portent la lumière sur les digressions visant à intoxiquer l’ambition du gouvernement de faire révéler le Bénin au monde. Cette action a été relayée par plusieurs ministres du gouvernement dans le but de communiquer efficacement sur leurs actions. C’est dans l’élan de ce second acte fort de la stratégie politique du Président Talon que le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, a consacré tout un week-end pour informer les populations des départements de l’Atacora et de la Donga sur les grandes initiatives et projets prévus par le gouvernement pour développer le Bénin. Son endurance a été suivie par d’autres ministres notamment celui du commerce, Lazare Sèhouéto, qui a fait le même exercice dans le zou, en apportant des clarifications sur les différentes attaques dont est victime le gouvernement. Cette large campagne de communication sur le PAG a aussi touché les maires des communes du Grand Nokoué qui étaient avec le Chef de l’Etat pour s’imprégner de la pertinence des grands axes de ce projet. La politique du chef de l’Etat s’inscrit donc dans la communication sur les grandes réformes du PAG. Ce qui vient rassurer les populations des avancées qui seront faites dans plusieurs domaines pour assurer le bien-être des populations et parvenir au développement du pays.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *