.
.

.

Coopération bénino-japonaise: L’expertise des anciens boursiers de la JICA célébrée


Le Japon vient, une fois encore, de renforcer ses liens de coopération avec les experts béninois. L’honneur a été fait aux  anciens boursiers de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) de consolider leurs liens avec le pays du Soleil levant, en tant que véritables ambassadeurs du Japon au Bénin. C’était au cours d’une soirée récréative qui s’est tenue le vendredi 12 mai dernier, à la résidence de la première autorité diplomatique du Japon au Bénin, l’Ambassadeur Kiyofumi Konoshi, présent à cette cérémonie. Lors de cette première soirée récréative, l’Ambassadeur du Japon au Bénin, leur a exprimé toute sa gratitude pour le travail abattu au cours de leur mission avant de les féliciter pour la haute fonction qu’ils occupent désormais dans l’administration béninoise, et pour les connaissances acquises au Japon qu’ils mettent en œuvre à leur poste pour le développement du Bénin. Au regard de leur statut actuel, l’Ambassade du Japon ne compte pas baisser les bras pour les amener à être de véritables acteurs de développement. L’Ambassadeur Kiyofumi Konishi a annoncé une série d’activités au profit des anciens boursiers de la JICA afin de renforcer davantage les liens d’amitié et de coopération entre le Japon et le Bénin. Au nom des anciens boursiers, le Maire de la Commune de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, a aussi témoigné sa gratitude au Gouvernement du Japon et en particulier à la JICA, qui à travers les formations offertes, réponde de façon substantielle aux enjeux de développement des pays du tiers monde dont le Bénin. Il a confirmé que les domaines d’intervention de la JICA ont un impact très positif sur les cadres formés et surtout sur les populations à la base. Pour finir, le représentant des anciens boursiers a sollicité le gouvernement japonais à continuer par apporter son soutien à la jeune génération d’acteurs de développement africains et une attention particulière aux collectivités locales qui sont aujourd’hui, le socle sur lequel doit être conjugué tout effort de développement.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *