.
.

.

Bénin To-fâ 2017 et les difficultés sociales: Amoussa Rahimi confond David Koffi Aza


Il a été précédemment le chargé de communication  de l’association Bénin  Tofâ. Il s’appelle, Amoussa Rahimi. Métaphysicien de renommée, il vient d’éclairer les Béninois sur les difficultés sociales actuelles et les prédictions du Fâ sur l’avenir du pays en 2017. Avec précision, Amoussa Rahimi livre la substance du rapport du Bénin Tofâ 2017, sur le plan social, dans une interview qu’il nous a accordée. Un volet du rapport avec lequel il confond son compère David Koffi Aza qui estime, dans une récente sortie médiatique,  que le « pays échappe spirituellement au Chef de l’Etat ». Lisez plutôt.

L’Evénement Précis : Le Bénin Tofâ 2017 a prédit quelques difficultés pour le peuple béninois en 2017. Peut-on lier les SOUFFRANCES liées aux casses, à la lutte contre les faux médicaments et L’AMENUISEMENT de plus en plus accru du panier de la ménagère au malheur que nous a révélé l’oracle ?

Amoussa Rahimi :Vous posez à travers votre question des prédictions du TOFA 2017 sur le plan social. Avant toute chose,  il est utile de résumer les prédictions du Tofâ 2017 sur le plan économique.
En sa Page 6 du Rapport Tofâ 2017,  nous lisons : FU DAGBE DAGBE, GBE DAGBE DAGBE,  c’est-à-dire : La prospérité s’installera dans le pays dès que l’on exécutera les Rituels prescrits par FA.
En sa page 24,  nous lisons :
C’EST LA PINCE PUISSANTE QUI PARVIENT A SORTIR LE METAL ROUGI DU FEU,  c’est-à-dire : Le pays traversera au cours de la nouvelle année,  plusieurs épreuves qui pourront retarder les actions prévues,  mais la persévérance du Chef sera une garantie de réussite. En sa page 55, nous lisons :
FA signale une récession économique qui accompagnera la morosité économique que traverse déjà le pays. Au début de l’année, le pays connaîtra une instabilité économique. C’est le résumé du Tofâ 2017 sur ce que vous appelez les souffrances et l’amenuisement du panier de la ménagère.

Votre compère David Koffi AZA a déclaré récemment que le pouvoir spirituel est en train d’échapper au Président Patrice TALON. En tant que Métaphysicien, le confirmez-vous ?
Permettez que je partage avec vous ces paroles du TOFA 2017 en sa page16 :ON NE RAMASSE PAS UN ELEPHANT MORT SUR UN TAS D’ORDURES, NOUS DEVONS NOUS ENRACINER AFIN DE VIVRE ICI,  c’est-à-dire,  Face à ses adversaires, le Chef est un GEANT REDOUTABLE. Mais son INVULNERABILITE définitive ne s’obtiendra que lorsqu’il tiendra compte des traditions de chez lui, de ses valeurs endogènes qui consolideront ses bases.
Le Bénin est un pays laïc.Aussi,  nous ne devons pas vouloir du Chef,  qu’il affiche une obédience religieuse au profit d’une autre. Ce que nous voudrions rappeler,  ce sont les 5 piliers occultes fondateurs de la Nation Béninoise. Ce sont 1- Les Vodouns ;  2- Le lègba ;  3-Le culte des Morts ;  4- La sorcellerie et 5- Le FA. Tant que le Chef n’a pas déshonoré publiquement l’un de ces 5 piliers, nous ne pouvons pas parler d’échappement du pouvoir spirituel des mains du Chef.

Vous avez l’habitude de faire des études métaphysiques sur les personnalités de notre pays. Que vous ont révélé vos recherches sur la méthode de gestion du Président Patrice TALON ?
Le président TALON est du signe Taureau. Or,  les arcanes disent que les taureaux sont venus au monde pour travailler et atteindre la sécurité matérielle. Le Taureau représente la vie et les constructions. Dans les professions du Taureau, nous avons : les professions liées à la terre, les métiers de l’ART, les carrières bancaires, les professions en rapport avec la nourriture. Aussi,  le signe astrologique et les nombres du Chef de l’Etat le  prédisposent à la maîtrise du Matériel et de sa gestion. C’est la gestion en vue des Résultats Palpables  qui le caractérisent.

Que proposez-vous pour que les souffrances que vivent actuellement les Béninois par rapport aux mesures gouvernementales s’allègent ?
La première proposition, c’est que nous travaillons à diminuer le gaspillage immergent dans notre vie. Que nous cessions de gaspiller le peu de nos ressources dans les futilités telles que  les enterrements coûteux, la non maîtrise de la gestion de l’électricité et de l’eau dans nos foyers, que nous diminuons la distance entre nos lieux de travail et nos maisons, la distance entre l’école et la maison , que nous cessions de nous autodétruire par des prises de médicaments non prescrits par les spécialistes, que nous apprenions à créer des jardins dans nos maisons, écoles,  espaces libres afin de pouvoir se nourrir à la nature et non de produits manufacturés chers, que nous cessions d’alimenter nos moteurs avec des qualités d’essence douteuse qui gâtent régulièrement nos engins et engloutissent nos économies, que nous nous protégions en circulation afin d’éviter les surprises d’accidents qui engloutissent nos ressources et déstabilisent notre état mental et spirituel, que nous cessions de nous rendre malades en ne s’occupant pas de notre environnement de vie etc.….

S’il vous était donné de donner quelques conseils au Président Patrice TALON qui est bientôt à un an de gestion du pays, que diriez-vous ?
Nous lui demandons humblement de parler à son peuple lui-même des ambitions qu’il vise pour la nation. Que le peuple ne soit pas surpris des exécutions des reformes. Et que l’on tienne compte de la socio-anthropologie de conception de chaque milieu où doivent s’appliquer les reformes et ambitions. Que le Chef de l’Etat honore les vrais sachants de toutes les obédiences, que les nantis de chaque quartier, village etc…,  soient invités à participer à la diminution de la souffrance de leurs cohabitants. Qu’il honore les anciens rois, dignitaires et présidents vivants, et décédés.

Que dites-vous pour conclure cet entretien ?
Que le peuple béninois soit patient.
Que le peuple béninois opte pour la légalité.
Que le peuple béninois opte pour la gestion rationnelle et non ostentatoire.
Que chacun fasse tout le bien qu’il veut que l’on lui fasse à ses prochains.
Que chacun se cultive, cherche à connaitre les lois de la vie.

Propos recueillis  par Donatien GBAGUIDI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *